Accueil

La boutique

Contact

Qui sommes-nous ?

Newsletter

Glossaire

Plan du site

Navigation


Liens utiles

Partenaires

Courrier des lecteurs



Accès revendeurs

Votre recherche


Newsletter



RSS

   
Matthias Weckman - Abendmusiken


par Antoine Gresland




Ecouter et télécharger l'album



Il y a toujours un plaisir particulier à découvrir un compositeur talentueux que l’on ne connaît pas, surtout lorsqu’il s’agit, comme ici, d’un compositeur baroque, une période que j’apprécie particulièrement. Fils d’un pasteur luthérien, Matthias Weckman est né aux alentours de 1616 en Allemagne. Il a fait ses classes à Dresde où il est choriste à la Cour de Saxe, sous la direction d’Heinrich Schütz qui devient son mentor jusqu’en 1629. En 1633, il se rend à Hambourg pour étudier l’orgue auprès de J. Praetorius. C’est dans cette ville république, culturellement très riche, qu’il construira son style entre de nombreux voyages au Nord, et notamment au Danemark, avant d’y mourir en 1674. Il faut dire qu’Hambourg tenait une place particulière dans l’Allemagne du XVIIe siècle, ce qui lui permit notamment de rester à l’écart de la guerre de Trente Ans. La richesse marchande de la ville, les liens politiques, commerciaux et culturels qu’elle entretenait avec les Pays-Bas et l’Angleterre favorisaient une vie intellectuelle riche et progressiste que certains qualifieront de premier âge des Lumières…

Ce premier album de l’ensemble Les Cyclopes chez Zig-Zag Territoires propose de découvrir une partie des facettes de ce compositeur peu connu, à travers trois cantates, deux sonates et une suite pour clavecin, sans oublier le choral « Komm heiliger Geist », joué à l’orgue de l’église Saint-Ludger de Norden, qui restitue bien l’éclectisme et le talent de l’artiste ! Un merveilleux recueil qui oscille entre l’ombre et la lumière, sous l’impulsion d’un petit groupe de musiciens remarquable, sous la direction de Bibiane Lapointe et Thierry Maeder, mais aussi des voix d’Eugénie Warnier (une soprane à la voix spectaculaire !), Damien Guillon, Robert Getchell et Benoît Arnould qui enchantent les oreilles et le cœur ! Tous les instruments et le charme de la musique baroque sont au rendez-vous, alors que le mélomane passe un délicieux moment à découvrir la richesse d’une expression très personnelle, aussi bien dans ses arrangements que dans ses thèmes. Un album magnifique que je recommande d’autant plus chaleureusement que…



La musique : *****

Un peu de technique :

… l’enregistrement d’Abendmusiken s’incarne dans un vrai spectacle pour l’audiophile ! Remarquablement capturées dans une église, ces sept pièces variées profitent en effet d’une mise en espace naturelle qui met chaque instrument en valeur au sein d’un tout cohérent qui donne l’impression que les musiciens sont devant nous ! Sur un système haut de gamme, cette représentation tridimensionnelle est particulièrement impressionnante et mériterait à elle seule ma considération respectueuse. Mais il y a aussi la qualité des timbres et la dynamique respectée des instruments qui donnent, par exemple, une occasion rare de découvrir le basson dans toute sa splendeur boisée, à côté d’un clavecin et des violons d’une rare justesse… Sublime !

Notre partenaire Qobuz propose le téléchargement de l’album en MP3, mais aussi en qualité CD et Studio Master 24 bits/88,2 kHz. Passez sur le module pour écouter des extraits de l’album.


Le son : ******



Matthias Weckman
Abendmusiken – Concerti Vocali, Sonate, Partite
Chez Zig-Zag Territoires












© 2014 - Ecouter Voir : info@evmag.fr - Infos légales - Plan du site - Réalisation : www.intramedia.fr