Accueil Santé Quels sont les dangers du CBD ?

Quels sont les dangers du CBD ?

Est-ce que vous fumez du cannabis ? Vous sentez-vous dépendant ? Avez-vous besoin d’aide pour arrêter de fumer ou voulez-vous aider quelqu’un qui a une dépendance au cannabis ? Vous souhaitez mieux comprendre les dangers du cannabis pour votre santé ?

Dans cette bande dessinée, découvrez ce qu’est le cannabis, comment il est consommé, quel est son impact sur la santé et comment arrêter de le consommer.

A lire aussi : Ma cigarette électronique chauffe … que faire ?

Qu’est-ce que le cannabis ?

Le cannabis est un genre botanique qui regroupe plusieurs plantes d’Asie centrale ou d’Asie du Sud de la famille des cannabacées. Le cannabis se présente sous plusieurs formes :

  • • une herbe, qui est un mélange de feuilles, de tiges et de fleurs séchées ;
  • • résine florale pressée ;
  • • une huile faite de résine macérée dans de l’alcool.

Il existe de nombreux mots pour désigner le cannabis : marijuana, ganja, herbe, zèbe, herbe, zamal, haschisch, h, brillance, teuchi, bosse, chocolat…

Lire également : Deux avantages de la chirurgie esthétique

Le cannabis est une substance psychoactive.

Qu’est-ce qu’un une substance psychoactive ?

Une substance psychoactive est un produit qui affecte les processus mentaux tels que les fonctions cognitives (mémoire, langage, apprentissage, attention, perception, prise de décision, etc.). Les substances psychoactives comprennent également l’alcool, certains médicaments (anxiolytiques, somnifères, antidépresseurs, analgésiques) et d’autres drogues (cocaïne, crack, héroïne, amphétamines, ecstasy, etc.).

L’utilisation de substances psychoactives peut entraîner une dépendance. L’abstinence en milieu médical peut arrêter la dépendance.

Comment le cannabis est-il consommé ?

Le plus souvent, le cannabis est fumé, mélangé avec du tabac. Ça s’appelle bedo, oinj, joint, pet, stick… Vous pouvez également fumer dans une pipe (shilom) ou avec un narguilé (explosion, narguilé).

Il peut également être consommé sous forme de gâteau ou d’infusion.

Qu’est-ce que le THC ?

THC est l’abréviation de tétrahydrocannabinol. C’est l’ingrédient actif responsable des effets du cannabis. Plus la concentration de THC est élevée, plus les effets sur le corps sont importants.

En moyenne, l’herbe et la résine contiennent 10 % de THC et 30 % d’huile

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est une molécule présente dans le cannabis.

Pourquoi la loi interdit-elle le cannabis ?

Le cannabis est interdit par la loi : c’est une drogue classée parmi les narcotiques dangereux pour la santé. Il est interdit de cultiver, de consommer, d’acheter et de vendre du cannabis, ainsi que de l’avoir chez soi ou chez vous.

Quels sont les effets souhaités du cannabis ?

Le cannabis génère généralement un état de relaxation, de relaxation ou même d’euphorie. Il peut également y avoir une perception intense de l’environnement, en particulier des sons.

Quels sont les effets secondaires du cannabis ?

Les effets secondaires du cannabis sont très fréquents mais temporaires :

  • • diminution de la concentration et altération immédiate de la mémoire ;
  • • sécheresse de la bouche, toux ;
  • • pupilles dilatées, yeux rouges ;
  • • somnolence ;
  • • palpitations ;
  • • augmentation de l’appétit et des troubles digestifs ;
  • • maux de tête.

Quels sont les impacts à long terme du cannabis ?

Une utilisation régulière et prolongée vous expose aux risques suivants :

  • • bronchite chronique ;
  • • pneumothorax : la cavité pleurale entre les poumons et la cage thoracique est remplie d’air ou de gaz
  • • cancer du poumon, cancer de la gorge, cancer de l’œsophage et cancer de la langue.

Ces risques augmentent si le cannabis est consommé avec du tabac.

Il existe également un risque d’ischémie (diminution de l’apport sanguin aux membres inférieurs) et de syndrome d’hyperémèse cannabinoïde ou de syndrome cannabinoïde (douleurs abdominales, nausées et vomissements réguliers).

Est-ce que le est-ce que le cannabis le rend stérile ?

La consommation de cannabis modifie l’équilibre hormonal chez les hommes et les femmes. Chez les hommes, la production de spermatozoïdes diminue, les spermatozoïdes sont moins mobiles et leur espérance de vie diminue. Chez les femmes, le risque d’infertilité, de kystes ovariens et de fausse couche ou de grossesse extra-utérine est accru.

Quels sont les effets du cannabis sur les femmes enceintes ?

En particulier, il n’est pas recommandé de consommer du cannabis pendant la grossesse, car cela peut entraîner des complications telles qu’une naissance prématurée. La vie de la mère et du fœtus peut être en danger. Lorsqu’un bébé a été exposé au cannabis pendant sa grossesse, il peut ressentir des sursautes et des tremblements temporaires à la naissance.

Pouvez-vous faire un mauvais voyage avec le cannabis ?

Oui ! Un mauvais voyage signifie « mauvais voyage » ou « mauvais délire ». Il s’agit d’une intoxication aiguë par une substance hallucinogène telle que le cannabis et est se manifestant par l’anxiété, la phobie, la paranoïa, la panique ou la psychose. Dans ce dernier cas, le mauvais voyage révèle une maladie mentale par décompensation psychotique.

Le cannabis vous aide-t-il à mieux dormir ?

Non, le cannabis ne vous aide pas à mieux dormir car il perturbe les cycles du sommeil. Souvent, les fumeurs réguliers de cannabis sont fatigués et ont du mal à se réveiller. À court terme, la consommation de cannabis provoque de la somnolence et facilite l’endormissement, mais à long terme, le cannabis dégrade le sommeil qui n’est plus relaxant.

Le cannabis vous donne faim ?

Oui, fumer du cannabis augmente l’appétit et les fringales, surtout lorsqu’il s’agit d’aliments sucrés. Les sentiments de faim et de soif changent.

Est-il plus risqué de consommer du cannabis à l’adolescence qu’à l’âge adulte ?

Oui, il est plus risqué de consommer du cannabis à l’adolescence qu’à l’âge adulte parce que le cerveau n’est pas entièrement développé. Par conséquent, il est plus vulnérable à l’exposition à des substances dites psychoactives que chez les adultes. La consommation régulière et précoce de cannabis, surtout avant l’âge de 15 ans, est associée à un développement cérébral lent et à un risque accru de dépendance. Les capacités cognitives peuvent être dégradées à long terme : trouble de l’attention, temps de réaction, mémoire à court terme, capacité à prendre des décisions.

Y a-t-il un lien entre le cannabis et la schizophrénie ?

Oui, la consommation de cannabis serait l’un des facteurs contribuant au développement de la schizophrénie chez les personnes souffrant de troubles anxieux ou de troubles de l’humeur. Une consommation précoce et des doses élevées sont également des facteurs contributifs.

C’est encore rare car la plupart des fumeurs de cannabis ne développent pas de schizophrénie.

En ce qui concerne les personnes déjà atteintes d’un trouble psychiatrique (bipolarité, schizophrénie), la consommation de cannabis a un impact négatif sur la maladie, car elle accélère l’apparition des symptômes et augmente l’intensité des crises et la fréquence des rechutes.

Comment se fait le dépistage du cannabis ?

Le cannabis peut être détecté dans la salive, l’urine et le sang. Même après l’arrêt de la consommation et si elle est chronique, certaines molécules persistent :

  • • dans la salive jusqu’à 8 jours ;
  • • dans l’urine jusqu’à 70 jours ;
  • • dans le sang jusqu’à 1 mois.

Ce sont des estimations car elles dépendent du produit consommé, du mode de consommation et de l’individu.

Qu’est-ce que la dépendance au cannabis ?

Le risque de dépendance au cannabis augmente à mesure que la consommation est régulière et prolongée. Le consommateur doit augmenter la dose pour obtenir les mêmes effets. Le seuil de tolérance est dit abaissé.

Lorsque la personne manque de cannabis, elle peut expérience :

  • • inconfort, irritabilité, stress
  • • difficulté à s’endormir et à se réveiller pendant la nuit
  • • sueur froide, transpiration excessive ;
  • • migraines
  • • difficulté à se concentrer.

Les symptômes et leur intensité diffèrent d’une personne à l’autre.

Comment arrêter le cannabis ?

Pour arrêter le cannabis, vous devez le décider vous-même. C’est votre décision et non celle des autres. Vous pouvez demander de l’aide à votre médecin, infirmière ou thérapeute.

Vous pouvez également obtenir de l’aide auprès d’un professionnel de la santé en appelant le service d’information sur les médicaments au 0 800 23 13, en ligne sur www.drogue-info-service.fr ou dans un centre de consultation des jeunes consommateurs (YJC). Vous pouvez appeler le 0 800 23 13 pour trouver un CJC près de chez vous.

Comment les risques liés au cannabis sont-ils réduits ?

Pour réduire les risques associés à la consommation de le cannabis, la meilleure chose à faire est :

  • • ne mélangez pas le cannabis avec d’autres drogues
  • • n’utilisez pas de bongs faits maison pouvant entraîner des complications graves ou potentiellement mortelles en raison de la libération de vapeurs acides et toxiques provenant de bouteilles en plastique chauffées ;
  • • limiter la fréquence de consommation ;
  • • Ne consommez pas les effets souhaités pendant le temps d’attente (relaxation, relaxation). Cette durée peut aller de 15 minutes à 2 heures ;
  • • Ne conduisez pas parce que la vigilance, les réflexes et la perception du risque sont affectés.

ARTICLES LIÉS