Accueil

La boutique

Contact

Qui sommes-nous ?

Newsletter

Glossaire

Plan du site

Navigation


Liens utiles

Partenaires

Courrier des lecteurs



Accès revendeurs

Votre recherche


Newsletter



RSS

   
Test : amplificateur AV Marantz SR7005 (1/3)






Par Pierre Bonvoisin




Prix : 1 790 euros

Durée du test : un mois
Date de parution : novembre 2010


Pour faciliter la lecture, l’article est divisé en plusieurs parties accessibles d’un clic :

Introduction
Fonctionnalités
Entrées & sorties
Descriptif technique
Mise en œuvre
Test Audio et Vidéo
En conclusion


Lien vers la fiche technique




Le nouvel amplificateur audio vidéo SR7005 est le dernier avatar d’une longue lignée de produits Marantz, destinés aux amateurs de home cinéma un peu audiophile sur les bords ! Une gageure, pour un constructeur généraliste, qui implique que l’appareil soit capable à la fois de séduire le passionné de nouvelles technologies et le mélomane dont les standards de qualité reposent sur une certaine forme de raffinement, que ce soit au niveau du design ou de la reproduction sonore.



Les ingénieurs de la marque ont « visiblement » intégré cette ambivalence en cachant les nombreuses fonctions multimédia du SR 7005 derrière un design clairement inspiré des plus beaux fleurons de sa gamme audiophile d’hier et d’aujourd’hui. Très joliment présenté avec son petit afficheur circulaire cerclé de bleu cobalt et ses deux potentiomètres rotatifs (pour la sélection des sources et du volume), ce gros intégré de 13 kg semble ainsi armé pour parer à toutes les situations d’aujourd’hui, et de demain.




Fonctionnalités : une centrale multimédia complète



Croisement entre le futur du home cinéma incarné par ses six entrées HDMI 1.4, compatible avec la vidéo 3D et les technologies conventionnelles qui ont fait la réputation de musicale des appareils de la marque, le Marantz SR 7005 est d’abord un ampli-tuner intégré offrant tous les décodeurs audio multicanal HD compatibles avec le Blu-ray (DTS-HD Master Audio et Dolby TrueHD) et 7 canaux de puissance de 125 watts sous 8 ohms. Intelligemment conçue, son interface utilisateur offre deux niveaux de lecture : le petit écran circulaire pour les informations essentielles (volume et source) et un deuxième, beaucoup plus imposant et complet pour tout savoir de son état, entrer dans les menus et le contrôler sans recourir à l’OSD, derrière la grande trappe de sa façade.





Comme ses plus sérieux concurrents (Denon AVR-3311 et Pioneer SC-LX73 et LX83 en tête) le SR 7005 est aussi une vraie centrale multimédia. Son port USB en façade « Apple compatible » permet ainsi de gérer et de lire en numérique la musique d’un iPhone ou iPod, alors que son port Ethernet certifié DLNA lui offre une connexion au réseau local qui facilitera la récupération des fichiers audio (WAV, FLAC, MP3, WMA et AAC) et photos JPEG stockées sur votre ordinateur ou un disque dur NAS, ou de se connecter à Internet pour profiter des Web radios (vTuner) sans bouger de votre canapé. Résolument tourné vers la HD du son, mais aussi de l’image, le Marantz est également doté d’un circuit de transcodage et d’upscaling performant, compatible avec le 1080p/24, signé par un spécialiste du genre : Anchor Bay Technologie qui transformera une source SD en HD pour votre vidéoprojecteur ou votre écran plat. Capable de gérer le son et (en partie) l’image sur trois zones séparées, le Marantz peut se piloter depuis la télécommande universelle fournie, ou via un iPhone ou un iPod touch, grâce à l’application propriétaire Wizz App, téléchargeable gratuitement depuis l’Apple Store. Il faudra néanmoins débourser 49 € pour obtenir le programme AirPlay disponible sur le site du constructeur afin de lire en ligne la musique de sa bibliothèque iTunes, en profitant des informations de la base de données. On a même pensé à ceux qui n’aiment pas les fils, avec le petit boîtier RX101 qui permet de se connecter à son ordinateur ou à un iPad en Bluetooth !



Entrées-sorties : n’en jetez plus !




En regardant l’arrière du Marantz SR7005, on se dit qu’il va falloir sérieusement
s’équiper pour en venir à bout ! (cliquez pour agrandir)


Les entrées : côté vidéo, on dispose de cinq entrées HDMI 1.4a compatibles 3D TV, quatre YUV assignables et de quatre composites… mais pas de S-vidéo – dommage, ça peut toujours servir pour dépanner un ami qui arrive avec son vieux Caméscope pour vous infliger une soirée diapo ! Et quitte à construire une « usine à gaz », une connectique supplémentaire ne gênerait personne. Le son dispose, en dehors des HDMI, de quatre entrées numériques (deux optiques et deux coaxiales), de sept entrées analogiques, dont une phono MM (aimant mobile), et d’une entrée 7.1 multicanal rendue un peu inutile, étant donné la panoplie de décodeurs intégrés. Ah, si ! il reste le SACD auquel le constructeur est très attaché.


Les sorties : le Marantz est équipé de deux sorties HDMI pour faciliter le raccordement d’un écran plat et d’un projecteur, de trois sorties composites et de deux composantes YUV, deux d’entre elles (une composite et une YUV) pouvant servir une deuxième zone. Quant au son, le Marantz propose une sortie multicanal 7.2 pour attaquer des amplificateurs de puissance externe et deux caissons de basses, ainsi que d’une sortie numérique optique. Deux sorties RCA variables (stéréo) sont également destinées à deux zones secondaires, l’une d’elles pouvant être amplifié par les canaux surround non utilisés, dans le cas par exemple, d’une configuration « seulement » 5.1.




Sous la trappe, pour compléter les commandes et l’afficheur, on trouve une entrée audio vidéo sur fiche RCA (vidéo composite, audio stéréo), un connecteur numérique optique, le connecteur USB pour rejoindre entre autres un iPod ou iPhone dont les informations s’afficheront sur l’appareil ou sur l’écran par l’OSD, une HDMI 1.4 qui facilitera le raccordement d’un appareil photo, d’un caméscope numérique ou d’une console de jeux et une entrée minijack pour un baladeur. On a aussi pensé à une sortie jack 6,35 pour casque muni du Dolby Headphone qui simule un son surround.



Suite du test :
Page 2 Page 3












© 2014 - Ecouter Voir : info@evmag.fr - Infos légales - Plan du site - Réalisation : www.intramedia.fr