Accueil Actu Comment faire pour ne pas payer le passeport ?

Comment faire pour ne pas payer le passeport ?

Il y a deux ans, je suis allé faire ma maîtrise au Mexique. Le stage a duré 4 mois et j’avais bien sûr prévu un séjour de 6 mois pour avoir 2 mois de vacances ! Qui ne l’aurait pas fait ?

A lire aussi : Une cigarette E qui ressemble à un vrai ?

Donc arrive le dernier jour de stage, ma valise est déjà prête et je vole vite pour de nouvelles aventures ! Au programme du voyage : Mexico, la capitale du pays mais aussi Mérida la ville la plus chaude que j’ai jamais vue… J’ai littéralement fondu au soleil ! Chichen Itza, le Yucatan et enfin la Riviera Maya… Un beau programme en perspective.

Et le drame est arrivé !

Mais ici il y a parfois une ombre sur le tableau ! J’étais alors à Playa del Carmen, sur la Riviera Maya l’avant-dernière nuit de mes vacances… Nous avons donc décidé d’aller faire la fête dans une boîte, puis j’ai l’idée malheureuse d’accrocher mon sac sur la poignée de la porte des toilettes ! Mémoire de poisson rouge et l’alcool faisant effet, vous soupçonnez que Je l’oublie ici. . Lors de la miséricorde de toutes ses filles qui viennent ! Pendant ce temps, je m’amuse, puis quand j’ai pris une photo… Je n’avais pas mon sac dans lequel mon téléphone était dedans !

A lire également : Comment s'occuper à la maison ?

Aidez à paniquer à bord ! Il n’était plus dans les toilettes, bien sûr ! Trop facile ! Qu’est-ce qu’il y avait dans mon sac ? 3 fois rien… Mon téléphone, 200 pesos, le téléphone de mon chéri, la carte d’identité de ma chérie (il est mexicain, il n’avait pas besoin de son passeport LUI) et puis… Mon passeport !

Nous avons pris l’avion deux jours plus tard pour retourner à León, d’où mon vol partait pour la France.

Nous avons fait appel aux veillées mais hey « C’est la vie, mademoiselle, ne doit pas l’oublier » ! Panique ! Ah oui il y avait aussi les clés de l’appartement que nous avions loué… Nous sommes donc rentrés à la maison à 5h du matin du tapis, nous avons sonné, sonné toute la nuit jusqu’à ce que le propriétaire se réveille sereinement à 8h du matin sans pression. Elle n’avait rien entendu.

Nous respirons et agissons.

Entre pression et panique, j’appelle le Consulat de France à Playa del Carmen ! Le consule me dit que je dois aller et déposer une plainte auprès de la Couronne, rapporter le papier avec mes photos d’identité afin qu’elle puisse m’aider.

Je n’ai jamais déposé de plainte en France donc je n’ai pas de point de comparaison, mais au Mexique en tout cas c’est un sketch !

Vous devez donc aller au ministère public, prendre un numéro et attendre patiemment en ligne ! Ça fait environ 1 heure si on a de la chance. Et j’ai eu de la chance ! Expliquez à la dame tapant sur son clavier avec la vitesse d’un paresseux, comment vous avez perdu votre passeport ! Oui madame, ivre je l’ai oublié dans les toilettes OUI ! ! Ne me juge pas et tapez sur votre clavier ! ! !

Là, elle te dit qu’on doit payer, d’accord, combien est-ce ? Eh bien, en fait, on n’encaisse pas ici ! Ah et ainsi ? alors vous devez aller à la banque, faire le virement, obtenir le papier qui prouve que vous avez payé, et retourner à la Couronne… Ça commence à devenir un tantinet ennuyeux

En bref, inutile de vous dire que ce jour-là je n’ai pas cherché « La meilleure façon d’arriver à… » « Comment payer moins le rouler à… » J’ai pris le taxi pour aller plus vite et assurez-vous d’arriver au bon port !

Je voyage toujours avec des photos d’identité sur moi c’était déjà que pour gagner. Je devais encore aller dans un cybercafé pour imprimer la copie de mon passeport, que je ne m’envoie toujours pas d’e-mail avant de partir !

Arrivé au consulat enfin ! La consula n’était pas là, et la dame de la bienvenue me dit qu’elle ne sait pas si elle vient aujourd’hui. Mais elle doit venir. Sinon, je ne peux pas voler !

Elle est arrivée et m’a donné un laissez-passer !

En conclusion

Heureusement, il y avait un consulat dans la ville où j’étais, ce n’est pas toujours le cas, demandez-vous bien. Avant de partir, notez le numéro de l’Ambassade de France et du consulat le plus proche de votre destination.

INFO IMPORTANTE  : si cela vous arrive, sachez que ce pass vous permet de voler si, et seulement si, vous ne vous arrêtez pas aux États-Unis ! Ils n’acceptent pas ces laissez-passer ! Consule la parole.

Quoi qu’il en soit, nous avons pu reprendre notre avion, et moi mon avion pour la France ! Heureusement, j’avais encore ma carte d’identité pour la montrer avec le laissez-passer. Le personnel d’Aeromexico et Iberia était très gentil avec moi au moment des différents enregistrements ! Les passagers ont fait des têtes drôles, je parie probablement que je ne passerai pas les chèques avec ma carte d’identité ! Et bien si !

En fin de compte plus de peur que de mal, mais Je vous conseille de toujours vous envoyer vos documents d’identité par email (et d’ailleurs vos cartes de crédit, si j’avais déjà eu ma carte de crédit dans mon sac, il aurait été d’une grande utilité de pouvoir la bloquer immédiatement, ils vous demandent tous les numéros sur la carte) ; aussi avoir toujours des photos d’identité et une copie de votre passeport sur vous  ! Je pense que la photocopie aurait été plus sensée d’entrer dans la boîte et de laisser le passeport à l’appartement.

Enfin, ce sont les aventures qui nous font rire maintenant, dans chaque voyage quelque chose qui se passe plus tard enanecdote !

ARTICLES LIÉS

Show Buttons
Hide Buttons