Accueil Actualité Est-ce que c’est dur de devenir expert-comptable ?

Est-ce que c’est dur de devenir expert-comptable ?

Pour faire carrière dans l’expertise comptable, vous devez faire des études plus ou moins longues. En raison du nombre d’années pour suivre ce cursus universitaire, plusieurs personnes qualifient cette carrière de difficile. Est-ce que c’est dur de devenir expert-comptable ? Découvrez ici plus de détails sur cette branche de la comptabilité.

Devenir un expert-comptable : est-ce difficile ?

La comptabilité est la matière principale du cursus d’expertise comptable. Au premier cycle, la formation est axée sur cette matière afin de vous permettre de maîtriser le maximum au sujet de cette dernière.

A lire en complément : Comment faire partir des boutons après l'épilation ?

Néanmoins, elle se présente comme compliquée pour bon nombre d’étudiants. Ceci se reflète à travers le faible taux de réussite au diplôme de comptabilité et gestion. Le plus souvent le taux moyen de réussite est de 40 % chaque année.

Vous voyez alors que c’est une matière à prendre au sérieux si vous voulez réussir dans le secteur. Pour devenir expert-comptable, vous devez vous donner à fond aux autres matières également.

A lire en complément : Comment s’habiller pour un entretien d’embauche ?

Par ailleurs, pour devenir expert-comptable, soyez prêt à sacrifier huit années de votre vie à travailler dur. Si vous ne faites pas cela, vous trouverez que la comptabilité est une matière compliquée. Il ne serait pas professionnel de devenir un expert-comptable incompétent qui ne puisse pas satisfaire ses clients.

Quelle procédure pour devenir expert-comptable ?

Vous devez suivre un processus bien déterminé pour aboutir à votre certification dans le secteur.

Le cursus universitaire pour devenir expert-comptable

Le cursus pour devenir expert-comptable démarre après le baccalauréat. Dans certains pays, vous devez être titulaire d’un baccalauréat série G2 ou titulaire d’un diplôme équivalent. Ce diplôme vous permet de vous inscrire dans la filière pour obtenir le diplôme en comptabilité et gestion (DCG). Ce diplôme s’obtient trois ans après le baccalauréat et à la fin d’une formation professionnelle et intense.

Ensuite, vous devez faire deux ans pour obtenir le diplôme supérieur en comptabilité et gestion (DSGC). Avec un diplôme équivalent au DCG, vous pouvez directement passer au DSCG. Un stage de 3 ans s’en suit pour vous permettre de passer le Diplôme d’Expertise comptable pour être expert-comptable diplômé.

Les étapes après le diplôme d’expert-comptable

Pour exercer librement votre fonction, assurez-vous de faire ce cursus universitaire dans une école reconnue par l’État afin que votre diplôme soit reconnu. Pour être un expert-comptable complet, vous devez vous inscrire à l’ordre des professionnelles de votre corps.

Vous suivrez ensuite un programme de formation qui servira de preuves pour vos connaissances. Vous allez ensuite faire un autre stage afin d’obtenir une certification. Cette dernière s’obtient après l’examen final commun passé au plan national.

Quels diplômes pour atteindre le DCG ?

Pour postuler à l’enseignement pour obtenir le diplôme en comptabilité et gestion, vous devez vous être admis aux STMG. C’est le diplôme en sciences et technologies du management et de la gestion. Les titulaires de ce dernier diplôme sont priorisés et ceux du Baccalauréat G2 également. Enfin, les autres bacheliers peuvent aussi postuler pour l’enseignement conduisant à ce métier.

Par ailleurs, pour réussir à ce test, vous devez valider toutes les unités d’enseignement au cours des trois années. Vous aurez 13 matières et vous devez néanmoins valider 10 matières pour être aussi accepté à ce concours. Chaque année, l’État organise un test pour vous permettre de composer et valider chacune des matières.

Quel est le revenu d’un expert-comptable ?

Après la certification ou même avant cette dernière, le diplômé en expertise comptable peut déjà gagner de l’argent. Le revenu moyen d’un expert-comptable peut déjà lui permettre de bien vivre. Cependant, il est difficile de trouver avec précision le salaire de ce dernier surtout quand il n’est pas salarié.

Un professionnel en comptabilité peut percevoir en moyenne environ 35 000 euros net lorsqu’il travaille pour une entreprise. Ce salaire dépend aussi du poste qu’i assure en combinaison avec celui de comptabilité.

Par ailleurs, l’expert diplômé en comptabilité qui travaille à son propre compte perçoit plus qu’un salarié. Sa rémunération dépend de vos compétences et surtout de votre degré de sollicitation sur le marché.

Tout compte fait, ce dernier peut percevoir entre 45 000 et 50 000 euros net par an. Cette rémunération vaut le coup, vu les sacrifices réalisés au cours du cursus universitaire. Enfin, les débutants dans le secteur perçoivent en moyenne 2500 euros hors prime à la fin de chaque mois.

ARTICLES LIÉS