Accueil Immobilier Quelle banque pour une SCI ?

Quelle banque pour une SCI ?

L’ouverture d’un compte courant au nom du SCI est une obligation légale pour ce type d’entreprise, y compris la SCI familiale si elle est assujettie à l’impôt sur les sociétés. Ce compte ouvert auprès d’une institution bancaire doit être exclusivement consacré à ses activités afin de faciliter la comptabilité et la fiscalité. Mais alors, quelle banque choisir pour un SCI ? Une banque traditionnelle ? Services bancaires en ligne ? Quels sont les critères à prendre en compte et les points de vigilance ? Les réponses.

Banques traditionnelles pour les SCI

Le premier réflexe de tout entrepreneur est de se tourner vers son banquier pour ouvrir un compte au nom de sa société pour faire un prêt immobilier. Il est vrai que les banques traditionnelles devraient être privilégiées pour IBS cherchant un financement  : mobilisation de créances, affacturage, cautionnement et garanties… parce que, à l’heure actuelle, ils sont les seuls à offrir ce type de service pour un investissement locatif de biens immobiliers dans SCI, que ce soit pour acheter une résidence principale ou une seconde En outre, ils fournissent aux Sociétés Immobilières Civiles un panel de produits bancaires adaptés à leurs besoins, tant pour la SCI classique que pour la gestion familiale SCI et la location d’actifs immobiliers.

A lire aussi : Comment fonctionne le marché de l'immobilier ?

Offres des banques traditionnelles à SCI

  • L’encaissement  : terminaux de paiement électroniques ou virtuels, lecteurs/éditeurs de chèques, appareils de crédit, etc.
  • Décaissements  : chèques, cartes bancaires,
  • Suivi des flux financiers  : gestion de compte à distance, transmission de documents, signature électronique, système d’alerte e-mail ou SMS…
  • placements  : court, moyen ou long terme ;
  • Économies.

Tarifs

En principe, les tarifs appliqués par les banques traditionnelles sont les suivants :

  • Frais annuels dont le montant s’élève autour de 30 EUR ;
  • Une commission de compte calculé sur la base des mouvements annuels : le taux actuel est de 0,05 % ;
  • Frais de gestion de compte en ligne.

Selon la banque (Crédit Mutuel, Banque Postale, Société Générale, BNP Paribas, HSBC…), les services et les prix peuvent être différents. Aussi, avant de choisir une banque pour SCI, il est conseillé de comparer les offres en utilisant des simulateurs en ligne . Mais aussi comparer le taux annuel total effectif (taux, intérêt bancaire, dossier des frais, frais de garantie, assurance emprunteur et autres coûts) pour trouver la banque qui offre le meilleur taux de crédit pour l’exploitation de biens immobiliers (résidence principale ou résidence secondaire, bien locatif, etc.).

A lire également : Comment acheter en LMNP ?

À titre d’exemple :

  • BNP Paribas propose l’offre MaBanquePro à 12,75 euros d’abonnement mensuel avec une carte de crédit Business à 57 euros par an.
  • Crédit Mutuel propose l’offre SCI l’Eurocompte Pro à 15 euros par mois avec une carte de crédit pro avec débit immédiat pour 32.48 euros par an ou une carte de crédit pro à débit différé pour 40,16 euros par an.
  • La Banque Postale propose SCI le LBP @ccess offre 24 à 24 euros abonnement mensuel. Vous bénéficierez d’une carte de crédit gratuite.
  • Société Générale offre à SCI l’offre Jazzpro à 36,90 euros abonnement mensuel avec une carte Visa Business à 38,16 euros par an.
  • La HSBC propose SCI l’offre ContratPro TVA à 37,50 euros d’abonnement mensuel. Il comprend un compte courant et une carte de crédit Business.

Ainsi, l’abonnement mensuel peut être élevé, mais la carte de crédit est gratuite. Ou vice versa, l’abonnement mensuel est faible, mais les frais de carte sont élevés.

Banques en ligne pour SCI

Les banques traditionnelles ont des tarifs plus élevés ou moins élevés et des frais cachés qui peuvent pénaliser pour un prêt d’investissement locatif dans SCI. C’est pourquoi beaucoup de biens immobiliers Les Sociétés Civiles se tournent vers de nouveaux acteurs de la finance pour ouvrir un compte dédié à leurs activités : banques en ligne. Leurs offres 100% en ligne facilitent la gestion des SCI.

Avantages des banques numériques

Ces banques offrent certains avantages, entre autres :

  • Une interface intuitive et facile à utiliser ;
  • Ouverture rapide du compte ;
  • Un service rapide partout et à tout moment via des appareils mobiles : smartphone, tablette, ordinateur, etc.
  • Service à la clientèle disponible et réactif ;
  • Fonctionnalités innovantes qui répondent aux attentes de SCI : synchronisation avec d’autres logiciels professionnels.

Pour l’instant, deux banques en ligne offrent des services bancaires adaptés aux besoins de l’IBS . C’est à propos de Qonto et n’importe quand.

Ce que Qonto propose à SCI

Qonto offre un service de gestion à distance optimisé d’un compte courant pro associé à une carte de crédit. Il s’agit d’un compte sans agence, sans obligation et sans frais d’ouverture et de maintien. Toutefois, vous devez payer des frais d’abonnement qui varient d’un forfait à l’autre. Mais, en tout cas, le premier mois est toujours offert.

Le SCI bénéficie des avantages suivants :

  • IBAN instantané
  • une MasterCard ;
  • Transactions du compte utilisateur ;
  • Facilitation du suivi financier grâce à la numérisation des transactions et des reçus ;
  • Solutions de gestion numérique et de paiement
  • Le service à la clientèle peut être atteint 6/7 par e-mail, SMS et réseaux sociaux.

note  : Qonto offre pas encore de solutions de financement et d’épargne aux sociétés immobilières civiles. En outre, la banque néobanque :

  • n’offre pas de découvert bancaire ;
  • ne traite pas les chèques ;
  • Ne permet pas le dépôt d’espèces.

Qu’est-ce que Anytime offre à SCI

À tout moment, comme Qonto, offre SCI un Service bancaire 100% en ligne peu coûteux et accessible partout . En outre, il propose :

  • Une offre diversifiée
  • Une grande variété de moyens de collecte acceptés ;
  • Interface ergonomique

Procédures d’ouverture d’un compte bancaire pour le compte du SCI

Un impôt sur le revenu impose à un IBS l’obligation d’ouvrir un compte bancaire, afin d’avoir un relevé des opérations comptables. Et comme il n’est pas facile d’acquérir des biens immobiliers, par exemple par le biais de prêts assistés, il est donc nécessaire que SCI ouvre un compte en son nom pour exploiter l’immobilier. D’autant plus qu’il permet de bénéficier de plusieurs avantages : intérêts bancaires, assurance emprunteur, etc.

Indépendamment de la banque sélectionnée (traditionnelle ou en ligne), le gestionnaire du SCI doit suivre les procédures suivantes.

Fournir des documents d’appui

  • Photocopie recto-verso de la pièce d’identité du gestionnaire SCI ;
  • Recto-verso photocopie de la pièce d’identité de tous les agents autorisés à utiliser le compte (p. ex. associés SCI) ;
  • Extrait éventuellement KBIS ;
  • statuts ou projets d’statuts de la SCI ;
  • Extrait de publication dans un journal des annonces légales.

Dépôt du capital social initial

Même si ce n’est pas obligatoire pour IBS, le dépôt en capital peut être effectué physiquement ou en ligne e (y compris les banques traditionnelles) auprès d’une banque, d’un notaire ou d’une Caisse des Dépôts et consignations. Cette formalité donne lieu à la délivrance du certificat de dépôt de capital, nécessaire pour enregistrer le SCI au registre du commerce et des sociétés.

Une fois le SCI enregistré et une fois les fonds libérés, les fonds seront transférés sur le compte SCI ouvert auprès d’une institution bancaire.

Il est néanmoins intéressant de noter que le SCI autorise la séparation de la jouissance de la propriété, c’est-à-dire que les partenaires du SCI peuvent transférer leur actions. Cela permet aux héritiers de conserver leurs parts et de gagner le revenu foncier de la SCI.

De plus, étant donné qu’un CII a le choix entre l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés, un CII assujetti à l’impôt sur les sociétés augmentera les gains immobiliers en fonction de la valeur du bien, ce qui rendra l’impôt sur le revenu adapté aux placements à long terme, y compris l’exonération complète après 22 ans.

ARTICLES LIÉS

Show Buttons
Hide Buttons