Accueil Auto Où acheter une voiture d’occasion fiable ?

Où acheter une voiture d’occasion fiable ?

Quelles sont les marques de voitures les moins fiables ? Quels sont les modèles de voiture les moins fiables ? Quels sont les moteurs les moins fiables ?

Plan de l'article

Consultez nos conseils de fiabilité afin de ne pas faire une erreur dans l’achat d’une voiture !

A voir aussi : Qui est le titulaire du certificat d'immatriculation ?

Nous regardons souvent les véhicules les plus fiables, les voitures d’occasion les plus fiables, les marques de voitures de référence qui auront une longévité en tout état de cause ou même les moteurs de voiture les plus fiables.

Delivauto au fil des ans et grâce à son expérience d’achat d’une voiture d’occasion, avec ou sans CT, hors service, moteur HS, accident par milliers a été en mesure de répertorier les véhicules les plus fiables sur le marché d’occasion, mais surtout les véhicules dont les anomalies, les problèmes, les soucis sont légion.

A découvrir également : Quelle est l’assurance auto la moins chère ?

En effet, de nombreuses marques font l’éloge des modèles dont la fiabilité est dans leur ADN comme l’allemand, mais est-ce vraiment le cas ? la réalité de la fiabilité est-elle toujours au rendez-vous ? Delivauto va démêler le vrai du faux quand il s’agit de la fiabilité d’une marque, d’un modèle ou d’un moteur.

Le nombre d’appels en panne reçus par Delivauto a augmenté pour 2020. En question, de graves anomalies affectant les véhicules menant des ventes dans certaines marques que vous êtes loin d’imaginer. Les détails.

Chaque année, Delivauto organise ses équilibre de fiabilité . En comptant des milliers de courriels, appels et courriels reçus en 2020, nous avons dressé une liste non exhaustive sur le flop des 10 marques et modèles automobiles les moins fiables et nous avons déjà établi la fiabilité maximale des 10 marques et modèles automobiles les plus représentatifs en France . Pour cela, nous avons aligné les témoignages de défaillances affectant les modèles sortis à partir de 2010, avec moins de 200 000 km, avec des ventes neuves sur la même période. À la clé, un rapport « nombre de pannes/nombre de voitures mises en circulation pendant 10 ans » pour chaque marque. Avant de dévoiler nos graphiques pour 2020, voici les différentes études de ces dernières années, la fiabilité de qualité baromètre de l’Argus jugée par les automobilistes eux-mêmes ainsi que les baromètres des constructeurs automobiles par marque cité par Autoplus

Commençons par le classement de l’Argus

Trois femmes japonaises occupent les 3 premières places sur le podium, en termes de fiabilité, elles ont déjà prouvé qu’il s’agisse de la Toyota Prius Hybrid, du SUV Honda CR-V ou de la Compact Honda Civic. Voitures fiables et robustes dans le temps.

En plus des critiques positives des conducteurs, Experts ici ont exprimé leur opinion sur la fiabilité pour chaque modèle en fonction du moteur (essence et diesel). En effet, un véhicule n’a pas le même niveau de fiabilité selon la version et l’année.

La qualité de l’allemand fabrication est une référence, Audi a passé le maître en la matière. La marque exclusive de Volkswagen justifie sa réputation avec des modèles solides et robustes qui peuvent rencontrer certains soucis.

Fiabilité en quelques chiffres : le baromètre des constructeurs automobiles par marque selon Auto plus

La complexité de la technologie en question

Parfois aléatoire et artificiel, la fiabilité d’une marque n’est pas garantie à 100%. Certaines marques ont cultivé la robustesse de leur moteur au fil du temps en faisant de la fiabilité un cheval de bataille. D’autres ont plutôt souligné la réputation de leur marque en termes de qualité sans augmenter leur fiabilité de capital. Certaines marques comme certains modèles sont plus fiables que d’autres, nous pensons au japonais femmes comme Toyota et Honda mais aujourd’hui rien n’est moins sur ! La fiabilité a énormément évolué ces dernières années et aucun automobiliste n’est à l’abri d’une panne de voiture. Les anomalies, les pannes de moteur, les maladies ne sont plus les mêmes, cependant, il y a de plus en plus de problèmes de distribution avec les distributions HS, pannes de courroie, pannes moteur liées à une bielle de liaison, joint de culasse, piston, cylindre, perte d’huile, perte d’eau, beaucoup de problèmes liés à la filtre à particules (DPF), également les défaillances de la boîte Vitesse automatique sans oublier les pannes électriques et électroniques avec un tas de lumières qui s’allument sur le tableau de bord, problèmes liés à la technologie. Rares sont les moteurs d’un véhicule, comme ceux du passé qui atteignent la barre des 300 000 km sans le moindre problème ! La firme de fiabilité J.D Power a présenté une étude très intéressante et technologiquement significative sur les véhicules récents au Royaume-Uni. En effet, cette étude (voir le tableau ci-dessous) nous dit que les problèmes de en 2019 sont liés dans la plupart des cas à la technologie embarquée souvent mal contrôlée par les grands fabricants renommés tels que Audi, BMW, Mercedes ou Volkswagen.

Plus les aides à la conduite, les systèmes multimédia Android et AppleCar, l’intelligence artificielle, la navigation avancée et la technologie avancée de confort embarqué, les pannes les plus récurrentes sont au point qu’elles représentent plus de la moitié des problèmes de fiabilité majeurs sur les véhicules récents ou d’occasion de moins de 5 ans au Royaume – Uni. Gros problème ? La société de design a dressé une liste des marques les plus fiables dans le « nombre de problèmes sur 100 véhicules » et c’est quelque chose de surprenant ! Les meilleures marques premium premium sont en attente comme Jaguar, Land Rover et Toyota et certaines retirent leurs épingles du jeu comme Peugeot avec ’77 problème pour 100 » et Volvo expert dans le domaine. On sait que le marché automobile à travers la Manche aime les véhicules de luxe. Londres est un endroit où les supercars et les véhicules de luxe sont exposés. Cependant, nous ne devons pas considérer cela comme de l’argent comptant et le marché britannique n’est pas la France, les problèmes ne sont pas les mêmes et l’utilisation n’est pas la même. J.D Power explique : Les fabricants ont toujours du travail pour améliorer ces systèmes, en particulier les marques haut de gamme qui les utilisent comme principal point de vente. Nous avons toujours « a priori » sur les marques. On dit souvent que la qualité allemande est au rendez-vous ou que les marques japonaises sont très robustes. Est-ce vraiment le cas aujourd’hui ? Par exemple, Toyota Yaris est-elle connue sous le nom de Japonais mais fabriquée en France de qualité inférieure ou d’un mois fiable qu’un véhicule fabriqué au Japon ? Les Allemands ont encore la bonne réputation ? et les Japonais sont-ils toujours fiables comme auparavant ? Vont-ils être découragés par de nouveaux concurrents coréens tels que Kia et Hyundai, qui deviennent de plus en plus importants sur le marché français ? Qu’en est-il de la fiabilité TESLA ?

Considéré comme un des fabricants les plus fiables au monde, Tesla s’enfonce dans un nouveau classement. Tesla tombe à la dernière place dans le classement JD Power

Profitant de la simplicité de la technologie électrique, Tesla s’enorgueillit d’être régulièrement en tête du classement des marques aux véhicules les plus fiables. Oh, bien ? Mais un nouveau rapport JD Power en 2021 est bouleversé.

À la fin de son enquête de satisfaction auprès d’un panel de clients dans 50 États, la firme a fait tomber Tesla à la dernière place du classement. Toutefois, JD Power indique que ce poste ne répond pas aux critères de classification parce que l’enquête n’a pas pu être menée en toute transparence. Ainsi, l’agence déclare qu’elle n’a pas été autorisée par la marque Elon Musk à se renseigner auprès des propriétaires de 15 États du pays, ce qui reflète une certaine réticence de la part de Palo Alto à ce sujet dans ces territoires.

Tesla une marque à part dans le classement

Cependant, le les chercheurs croient que Tesla aurait pu occuper la 31e place (sur 34) si l’étude avait été menée dans de bonnes conditions. Soit une position toujours inconfortable pour une marque habituée aux lauriers à cet égard.

Toutefois, ces classements ont une valeur relative en raison de définitions différentes d’une organisation à l’autre. Parce que l’ombre est toujours dans la taille entre fiabilité , qualité et satisfaction de la clientèle , un point où Tesla se classe au premier rang pour la quatrième année consécutive dans le classement « Consumer Reports ». De plus, cette enquête semble particulièrement frivole quant aux critères analysés, où certains problèmes de fiabilité auraient pu être corrigés rapidement par des mises à jour régulières de Tesla.

Depuis Volkswagen a pris une grande partie du gâteau et subit une image dépouillée par les entreprises ici ou là, avec une multitude de marques, modèles, versions et donc une économie d’échelle qui a l’effet en fin de compte la fiabilité d’un modèle qui à la base est censé être fiable mais sur une autre version très problématique. On peut citer, par exemple, la Volkswagen Golf et ses cousins l’Audi A3 et le Seat Leon, qui ne sont pas toujours à la hauteur de leur réputation comme c’était le cas avec le 1.9 TDI de 4 cylindres. Aujourd’hui avec des moteurs fabriqués en VW comme 1.6 TDI, 2.0 TDI, et le moteur essence TSI problématique a changé pour ne pas mentionner les services après-vente qui refusent parfois de soutenir un véhicule sous garantie sous prétexte que la défaillance n’est pas liée au moteur.

La technologie et la fiabilité sont-elles bien nettoyées ?

Un autre facteur à considérer la technologie et sa mise en œuvre parfois complexe, comme nous l’avons expliqué ci-dessus, a un impact direct sur la fiabilité, A Golf 8 qui a fait sa révolution ou l’évolution technologique n’est pas laissé pour compte et rencontre de nombreux problèmes.

D’autre part, certains modèles ont fait leur trou et fière allure face à l’armada allemande comme la marque Dacia et son Duster, avec une fabrication qui va à la technologie essentielle et de base sans grand compteur numérique tient le dragee haut en termes de fiabilité et sont souvent très bien notés par les voitures moins exigeant qu’un propriétaire de marque allemande. La fiabilité est une notion pleine de subjectivité et de relativisme de chacun. Rationalement et avec précision, nous commençons avec les marques les plus fiables sur le marché en 2021, voici une sélection des 10 modèles les plus fiables sur le marché, et vaut la peine de mettre en avant. Une liste basée sur de multiples enquêtes dont celle de l’Argus, qui réalise chaque année une enquête approfondie auprès de milliers d’utilisateurs grâce à un Baromètre de qualité et fiabilité

, et le magazine Autoplus avec le soutien d’un baromètre des constructeurs sans oublier les opinions des automobilistes sur les différents forums automobiles bien sûr et nos propres données de rachat automobile et enquêtes (utilisé, « contrôle technique », moteur HS, défaillance, etc.). Le Top 10 Delivauto des modèles de voitures les plus fiables :

Numéro 1 — Toyota Prius

Sans surprise, nous trouvons en tête du classement la marque japonaise, avec son modèle qui a fait son succès depuis 1997 à savoir la Toyota Prius Hybrid, sa réputation n’est plus à démontrer, la marque asiatique grâce à des véhicules hybrides de première classe comme la citadine Toyota Yaris, le multisegment Toyota C-HR ou le mythique SUV Toyota Rav-4 a été en mesure d’incliner l’équilibre du côté hybride de la force et c’est un vrai succès ! Nous aimons nous confirmons que nous validons ! Merci et Vive Toyota

Nous pouvons également parler de la Toyota Land Cruiser qui reste le roi du 4X4, du pick-up anthologie Toyota Hilux et de la toute nouvelle famille de SUV Toyota Highlander hybride 7 places qui complètent la famille Toyota

Un système hybride légendaire !

En termes de fiabilité, le savoir-faire et l’expérience japonais restent fidèles à leur réputation grâce au Kaizen et à une forte demande. Au sommet de la marche des voitures les plus robustes : la Toyota Prius, un véritable succès mondial, un précurseur dans ce domaine, toujours avec un temps d’avance sur les autres et encore aujourd’hui, celui avec la technologie qui peut être décrit comme magistral et best-seller dans le monde. Toyota a su maîtriser la technologie en tant que maître japonais des arts martiaux. Toyota Prius imbattable ! Il suffit de bluffer !

La légendaire Toyota Prius fait de la course au sommet de la fiabilité

La Toyota Prius n’est pas seulement une voiture hybride, c’est tout un concept.

Prius n’est pas seulement un hybride, c’est tout un concept de réduction de la consommation d’énergie : réduction du poids, amélioration de CX, réduction de la climatisation consommation et chauffage, réduction du frottement…

Nous ne sommes pas surpris de notre côté : « Toyota est depuis de nombreuses années une réputation de fer d’acier en termes de fiabilité, surtout en ce qui concerne les moteurs à essence sur des modèles tels que la Corolla ou le Yaris. Et encore plus avec la Prius, qui fait confiance à chaque fois les premières places des voitures les plus fiables. Ce n’est pas pour rien que de nombreux taxis de Paris, Nice, Marseille ou Lyon l’ont choisi. Ils se sentent plus à l’aise qu’un moteur diesel d’une autre marque. » Nous sommes un fan de Prius ou vous n’êtes pas seulement !

La Prius est idéale pour sa technologie, sa très faible consommation (4L/100) et sa fiabilité, (1 million de km avec les pièces d’origine) les chauffeurs de taxi l’ont choisi pour cela.

Elle est tout simplement imbattable !

Sur les autres modèles, les rares inquiétudes d’insatisfaction avec les injecteurs sur les diesels D4D, le reste ne concerne que des pannes isolées sur certains modèles.

En cas de panne de batterie ou apparaît sur un modèle Toyota Hybrid, obtenez gratuitement et vendez votre Toyota d’occasion avec ou sans CT en 1 heure sans bouger.

Numéro 2 — Honda CR-V

La marque Honda ne fait pas de figuration, il talonne Toyota et il n’est pas volé, en effet sur le segment qui a le vent dans la poupe du SUV et d’autres crossovers, dominé par les Japonais, est en deuxième position la Honda CR-V, on pourrait aussi placer dans ce classement la Honda H-RV ou la Honda Civic tant dans termes de fiabilité qu’ils répondent présente. C’est vraiment un match serré joué par Toyota et Honda. Ils savaient maîtriser la technologie hybride à merveille.

Le VUS hybride Honda CR-V incontournable, spacieux, confortable et fiable !

La nouvelle Honda CR-V Hybrid est un véritable joyau de la technologie, déjà très populaire dans le monde entier, elle a maintenant une performance hybride qui la place au sommet du VUS catégorie.

Grand SUV, agréable à conduire, agréable à vivre. Un succès !

En France et en Europe, la CR-V est concurrente par des best-sellers tels que la Volkswagen Tiguan ou la Peugeot 3008 dont la fiabilité est discutée. Pourtant, c’est le VUS le plus vendu au monde ! C’est le fer de lance de Honda, c’est aussi le plus vendu devant la légendaire Civic.

Ce SUV a réussi à maintenir au fil du temps malgré de nombreux changements une fiabilité à haut niveau

La Honda CR-V est passée inaperçue en France depuis la première génération, sortie en 1996. Pourtant, au niveau mondial, il fait confiance aux premières places sur le marché des VUS. Et aux États-Unis, c’est un boule de canon commercial.

Fin 2016, la Honda CR-V 5 a été présentée au Japon, mais elle n’est arrivée en France qu’en mars 2018, abandonnant les moteurs diesel, pour ne proposer qu’une essence turbocompressée et un moteur hybride. En fait, il est devenu l’ennemi numéro un de la Toyota Rav-4, disponible en version entièrement hybride, tout comme lui. Nous comprenons mieux pourquoi il occupe la deuxième place dans ce classement.

Si cependant votre SUV Honda rencontre des problèmes de moteur ou une panne, la solution delivauto vend votre Honda d’occasion avec ou sans CT en 1 heure sans bouger ! zéro fiabilité n’existe pas ! Livrez-vous !

Numéro 3 — Volvo XC60

Le best-seller de Volvo, le XC60 reste un rock suédois, une valeur sûre, la marque suédoise ou plutôt sino-suédois fait mieux la crise de la santé que d’autres marques grâce à ses VUS premium devenus indispensables en termes de fiabilité, le petit frère le Volvo XC40, le XC60 et le grand frère le Volvo XC90 et les nouveaux modèles hybrides rechargeables

Le plus Volvo populaire au monde

Le XC60 est toujours à la pointe de la technologie, une sécurité et un confort résistants qui ont déjà séduit de nombreuses familles. Un succès mérité tant la marque a fait des progrès à tous les niveaux ces dernières années au point de vouloir se débarrasser du diesel serrant ses voitures à 180 km/h et qu’il n’y a plus la moindre mort à bord de l’un de ses modèles. Félicitations Volvo en termes de sécurité et de fiabilité, mais le diesel n’est pas encore mort et donne aux ingénieurs Volvo une tournure.

Ce Volvo XC60 reste néanmoins un VUS soigné et apaisant, avec un style scandinave et une sobriété rarement observés chez d’autres concurrents tels que la BMW X3 ou l’Audi Q5.

Une femme suédoise sérieuse et fiable en ville

Volvo XC60 scandinave, raffiné et fiable !

La route suédoise est une route solide, rassurante et très agile et chez Delivauto nous la plaçons en troisième position car non seulement elle séduit, mais elle vous apporte un bien-être et une image positive en termes de fiabilité !

Volvo est toujours habitué à prendre soin de son image pour rendre ses véhicules les plus fiables, mais parfois des défauts apparaissent et la marque lance des campagnes de rappel.

Si au fil du temps votre Volvo manque sur la route (quelque chose de rare mais pas impossible), n’hésitez pas et économisez vous-même vendez votre Volvo d’occasion avec ou sans CT en 1 heure ! Nous serons heureux de l’acheter chez vous avec ou sans CT, hors de l’ordre, même endommagé moteur HS !

Numéro 4 — Volkswagen Tiguan

Nommé Boss chez Volkswagen, il devance le Golf emblématique et les meilleures ventes de la Volkswagen la plus vendue au monde. Performance sacrée pour ce VUS germanique fidèle à sa réputation de patron de SUV.

Cette Volkswagen Tiguan a conquis le cœur des Français en termes de polyvalence et fiabilité et diesel reste un must avec une sobriété pour le bloc moteur 2.0 TDI. Une référence ! Chapeau Volkswagen pour ce tigre allemand !

La Volkswagen Tiguan avec un restyling en douceur afin de ne pas frapper les puristes commence à changer de cap avec une version hybride plug-in pour aller à l’avant parce que les compétitions asiatiques ont fait rage !

Toujours plus puissant, plus connecté (attention à trop de connectivité par rapport à la fiabilité), plus confortable, la Volkswagen Tiguan a toujours les faveurs de Delivauto malgré quelques lacunes, nous remarquerons le manque de caractère et de punch pour rester au niveau.

Cette Volkswagen Tiguan est le patron de la polyvalence et on peut faire confiance, elle est fiable dans son ensemble !

Le patron de Volkswagen !

Tiendra-t-il toujours le haut de la planche ? Nous pensons que oui malgré une bataille impitoyable SUV que l’Allemagne et la France mène, entre Le champion Tiguan de la sobriété, remarquablement bien conçu avec un 2 litres de cylindres à la hauteur de la performance et la Peugeot 3008 qui sort les griffes avec son esthétique, son i-cockpit et un turbo diesel 1.5 cylindres qui ne suffit pas pour aller de l’avant et déstabiliser un ogre sur la route. Le match est relancé en faveur de VW Tiguan !

Dans une version R-Line, il tient le dessus de la chaussée

Dans une version survitaminée, il fait un malheur, ses performances sont à couper le souffle et il devient un VUS en mode dynamique ! Quel bonheur pour les amateurs de la marque allemande.

Le SUV sportif détient sous le moteur l’ADN du Golf R

Un turbo essence TSI quatre cylindres 2L qui développe 320 ch et 420 Nm de couple (disponible entre 2.100 et 5.350 tr/min).

Cette cavalerie est envoyée à la traction intégrale 4Motion avec vectorisation de couple « R-Performance » via une boîte de vitesses à double embrayage DSG7. Le Tiguan R bénéficie également d’une suspension pilote abaissée de 10 mm, de freins redimensionnés et de roues de 20 pouces.

Ainsi armé, le SUV est capable d’avaler le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. C’est seulement 0,2 seconde de plus que la Golf R malgré près de 200 kg sur la balance (1,746 kg vide). Sa vitesse maximale est bridée à 250 km/h.

Si cependant votre Volkswagen Tiguan a des problèmes parce que cela se produit fréquemment chez Volkswagen, qui n’est plus dans l’odeur de sainteté en termes de fiabilité. Vendez votre Volkswagen Tiguan d’occasion avec ou sans CT en 1 heure sans déplacement en France. Livrez-vous !

Numéro 5 — La Mercedes Classe C

Que dire de cette Mercedes-Benz Classe C sauf qu’il est la véritable star de la marque à la star. Un mannequin incontournable chez Mercedes, berline anthologie, il mérite le titre de mercedes best-seller au monde avec plus de 400 000 exemplaires vendus, un règne indivis aussi dans l’hexagone !

Mercedes Classe C : Une grande aventure !

L’aventure Mercedes-Benz Classe C débute en 1993. La Classe C est toujours disponible en version cabriolet, wagon, berline et coupé et en version explosif avec le logo C63 AMG. Quatre générations se succèdent jusqu’en 2014 avec une nouvelle génération de classe

La Mercedes Classe C : Une étoile qui traverse les âges.

Le Type 205 bénéficie d’un lifting en 2018 et adopte l’instrumentation numérique ainsi que la technologie de pointe. À l’extérieur, le véhicule abrite de nouveaux feux avant et arrière. Sa puissance moteur oscille entre 116 et 510 ch avec une vitesse maximale estimée à 250 km/h. La Mercedes Classe C affronte l’artillerie lourde devant la célèbre BMW Série 3 et l’Audi A4. L’introduction des normes Euro 6d et l’arrivée du nouveau cycle de mesure WLTP ont motivé la refonte de l’actuelle Mercedes Classe C qu’un réel besoin d’une reprise commerciale. Sur la route, il reste un vrai plaisir et surtout un excellent compromis. Plus élégante, plus chic, plus légère et toujours plus fiable, la nouvelle Mercedes-Benz Classe C ne manque pas d’argument pour chavirer les cœurs. Delivauto le souligne parce que cette berline a toujours des qualités de route exceptionnelles, une maniabilité inégalée, une sobriété fabriquée en Allemagne avec un moteur C220d à couper le souffle. On aime la classe C ! Notez que la Classe C présente un tout nouveau 1,5 de 184 ch (C200) équipé d’un démarreur alternatif à courroie qui fournit des fonctions telles qu’un boost et une récupération d’énergie. Également des changements importants dans le diesel avec l’introduction d’un nouveau 2.0 déjà présent sur la Mercedes E-Class Il remplace le 2,1 et développe maintenant 194 ch ou un gain de 24 ch par rapport à l’ancien. Il est également disponible en 245 ch lorsqu’il est jumelé à un bi turbo sur le 300d.Ce nouveau moteur aux côtés du 180d (122 ch) plutôt bof d’entrée de gamme et le décevant 200d. Mercedes Classe C Domaine ! C220d AMG Line une référence !

Toujours remarquables qualités de route !

A l’occasion de ce restyling, Mercedes simplifie la gamme de sa Classe C, qui ne se compose désormais que de deux finitions. L’entrée de gamme « AvantgardeLine » et le haut de gamme « AMG Line ». Les tarifs sont bien sûr haut de gamme chez Merco ! d’autant plus que les prix connaissent une forte inflation pendant ce restyling, une nouvelle reine chez mercedes qui demeure une valeur sûre et qui a tous les arguments en matière de fiabilité. Des lignes qui ont bien vieilli !

Mercedes Classe C : Sur la route, pur bonheur de conduite !

Il plaît à tous les niveaux, le look évolue au fil des ans sans ternir la silhouette avec la technologie de l’équipement à la hausse. La retouche principale est sans surprise la face avant. L’intérieur de la Les blocs optiques, les contours des engrenages de blindage avant et la garniture de calandre sont les seuls indices externes de restyling. Un léger coup de crayon, pas de révolution. Cette Mercedes vieillit magnifiquement, de sorte qu’à Mercedes vous pouvez vieillir avec de nouvelles ! Seule ombre dans la table pas d’écran numérique double tactile comme c’est le cas sur Mercedes Classe A ou Mercedes Classe B. Il faudra se contenter d’une présentation plus classique, qui est cependant possible de moderniser grâce à une instrumentation 100% numérique, en option à 900€. Nous aurions aimé qu’il soit série mais à mercedes tout à un prix ! Elle est toujours une bonne figure ! Au sommet de la réputation Mercedes, d’ailleurs, une nouvelle génération de Classe C vient de voir le jour. Une alternative au Diesel : micro-hybridation. Un succès ? L’autre grande nouveauté chez Mercedes est du côté des blocs essence : l’arrivée du réseau embarqué 48V sur la C 200 permet la micro-hybridation d’un nouveau 4 cylindres de 1,5 l, flanqué d’un démarreur alternatif. Ce moteur développe 184 ch et se distingue avant tout par sa flexibilité et son insonorisation. Pour voir dans le temps en termes de fiabilité et il est encore mieux qu’un C 200d vendu au même prix et autrement moins agréable. Une nouvelle berline Mercedes Classe C type W206

redessiné, revisité, vient de paraître, un concentré de la nouvelle génération S-classe. Nous avons hâte de le découvrir sur les routes de France pour nos beaux yeux et surtout le plaisir de conduire qu’elle offre. Nouvelle Mercedes C-Class, un nouveau regard sur l’image de sa grande sœur la nouvelle Classe S ! Est-ce que ce sera plus fiable que les générations précédentes ?

Bonus et bruit chez AMG et GMK

Le V6 très musclé de 3 litres du C 43 AMG, qui ne reste que 6 cylindres au passage, passe de 367 à 390 hp. Peut-être l’une des tentations les plus savoureuses de la gamme, beaucoup moins chère que le V8 sombre de la Mercedes C63 S (510 ch) et déjà très épicé GMK. Tout est dans les désirs de chacun bien sûr : Avoir à se passer de l’artisan AMG, avec la facture en conséquence pour profiter d’une vraie saveur musicale et d’un plaisir moteur, est regrettable pour ceux qui peuvent se le permettre. Bon à savoir :

La marque à l’Etoile rencontre également des soucis, des bugs GPS sur la Classe C et presque tous ses modèles. Un autre problème récurrent est l’endommagement de la boîte de vitesses automatique, la transmission automatique à 9 rapports (9G-Tronic) par exemple encore spécialité de la marque, sur les classes A et B ainsi que sur la Mercedes GLA : joint spi fuyard, calculatrice HS, ou même remplacement complet. Plus rare, nous déplorons les ruptures de turbo sur les diesels faits maison. Les pignons de toit ouvrant restent sur les classes A et GLA. Nous ne allons pas faire la bouche, nous attendons mieux d’une marque haut de gamme avec une image de luxe. Il est possible de vendre votre Mercedes Classe C avec ou sans CT, hors service, moteur HS, s’est écrasé en 1 heure dans toute la France. Livrez-vous ! Numéro 6 Suzuki Vitara & Hyundai Kona ex-aequo

La tendance d’aujourd’hui est le Crossover SUV Urban, nous avons mis en parallèle deux véhicules, l’un japonais, l’autre coréen, la figure emblématique Vitara de la marque Suzuki, baroudeur, polyvalent et très sûr tandis que le nouveau-né de Hyundai Kona est à la fois audacieux et unique avec une technologie innovante.

Les deux modèles adoptent le système hybride pour accéder à la page Nous n’avons pas réussi à les séparer car ils nous séduisent par leur look et leur fiabilité malgré quelques lacunes pour la Suzuki Vitara qui ne pénalisent pas tant le potentiel concurrent japonais Citroën C3 Aircross et Opel Crossland X, jouit d’une bonne fiabilité mécanique, en essence comme sur le Diesels DDIs, abandonnés par Suzuki à la fin de l’année 2018.

Le Suzuki Vitara

— Le précurseur

Bien que cela se soit produit avant tout le monde, en 1988, le Suzuki Vitara ne pouvait pas faire grand-chose face à la véritable poussée des VUS urbains. Si son esprit de vrai franchiseur s’est estompé dans le temps, il offre toujours une très bonne agilité en tout-terrain. Et ce restyling en 2018 lui apporte le bout de modernité qu’elle a manqué mais reste perfectionnable. La version 1.0 Boosterjet 111 hp est très appréciable et fiable.

Elle ne fait vraiment pas une petite voiture !

En 2015 et avec un restyling en 2018, le petit VUS urbain fait son chemin en laissant le diesel sur la route pour une version essence 1.4 Boosterjet et aujourd’hui une hybridation légère.

Baroudeur dans l’âme !

On adore ce côté rétro moderne, et la cerise sur le gâteau, cette 4ème génération de Vitara, a une hybridation avec un effet « booster » fabriqué à Suzuki !

En tant que résultat, le Boosterjet 1,4 140 ch, précédemment installé sous le capot, disparaît, tout comme le 1.0 Boosterjet 111 ch, arrêté en janvier 2020.

Explication

La grande différence est qu’il n’y a pas de moteur électrique, mais un Alternati-démarreur qui aide le moteur thermique à fonctionner. Petit inconvénient pour les premiers kilomètres derrière le volant, il est impossible de rouler seul sur l’électricité. Le moteur thermique fonctionne tout le temps, le démarreur alternatif est là pour l’aider, pour le booster comme son nom l’indique. Il y a un côté vintage avec les premiers turbos : autour de 2500 tr/min, le démarreur alternatif booste le moteur thermique avec un petit effet turbo très agréable. Ce n’est pas une accélération linéaire, elle n’est pas creuse non plus à basse vitesse, mais il y a ce petit coup de pouce qui donne à la voiture un côté sport, d’autant plus que la boîte est très cool, bien guidée, précise, avec de courtes déviations. Du côté des consommateurs, Suzuki annonce un gain de 20% par rapport à son ancien 1.4 l. Il faudra vérifier si cela est correct lors de nos mesures. Après une centaine de kilomètres, l’ordinateur de bord affiche 6,8 l : un bon score pour une voiture de 129 ch, d’autant plus que la route n’est pas plate, il y a beaucoup de vent. Le Vitara vient à la bataille dans le segment du VUS urbain dans lequel nous trouvons le Renault Captur qui vient au printemps avec un nouveau moteur hybride rechargeable, et la Peugeot e-2008, 100% électrique. le Suzuki Vitara un bon outsider !

— Petit rappel

Ces dernières années, le moteur diesel a eu quelques inquiétudes au sujet du turbo et du catalyseur alors que le moteur essence connaissait des défaillances de gestion électronique conduisant à la disprogrammation de l’ECU moteur, mais tout cela n’est rien de mauvais pour un véhicule dont la fiabilité reste assez élevée.

Notez en passant quelques problèmes de transmission et anomalies sur la boîte de vitesses robotisée avec double embrayage et six vitesses, original Fiat et renommé TCSS.

Certains rappels bien gérés par Suzuki qui n’ont pas affecté le bon rapport qualité/modèle qui se faufile partout avec un mode en 2 ou 4 roues motrices malgré un tableau de bord manquant de modernité. Nous ne pouvons pas tout avoir en même temps modernité et fiabilité chez Suzuki !

Depuis sa sortie au printemps 2015, le Vitara est passé en 369 752 unités en Europe (volume au 30 septembre 2020), dont 30 475 exemplaires en France. C’est la finition haute, appelée Style que les Français adoptent, qui réalise plus de la moitié des ventes en France, où la traction intégrale représente plus de 40% des commandes.

Suzuki Vitara encore fiable pour ses propriétaires malgré quelques lacunes mineurs.

Modèle de plus de 5 ans fiable, la Suzuki Vitara continue à porter comme un charme. Seuls quelques dommages isolés mais coûteux nous sont signalés. Si vous rencontrez ces problèmes de panne, moteur HS ou autre pannes, problèmes électroniques ou de transmission, n’hésitez pas, optez pour la solution Delivauto en quelques clics.

Vendez votre Suzuki Vitara avec ou sans CT en 1 heure dans toute la France. Livrez-vous !

Hyundai

— Version Triple Kona Triple impact

Version hybride, version thermique, version électrique, vous avez le choix !

Lancé depuis plus de 3 ans, avec le titre de VUS électrique best-seller en France, le fabricant coréen, les fabricants qui ont investi le plus dans les moteurs alternatifs, a fait son nouveau Crossover Urban SUV, remodelé en novembre 2020, son poulet aux oeufs Golden, qui vient juste de brosser la première place de la maison au nez et à la barbe de son frère aîné, le Hyundai Tucson. Un véhicule jouant sur plusieurs planches, le futur client aura le choix entre une version hybride, une version thermique et une version électrique, commercialisée avec deux batteries au choix. Le est équipé d’une batterie de 39 kWh avec un moteur de 136 ch et une autonomie de 305 km. La seconde est équipée d’une batterie 64 kWh avec un moteur de 204 ch et une autonomie de 484 km. Une stratégie audacieuse chez Hyundai, unique sur le marché, avec son expérience, elle est devenue sa marque de fabrique !

Le nouveau Suv Crossover Urban Hyundai Kona en 2021 est disponible en version thermique, hybride et électrique pour le plus grand plaisir des amateurs de la marque coréenne. Toujours au sommet en termes de fiabilité !

Le Hyundai Kona est totalement redessiné

Bien qu’il soit plus cher que son cousin coréen le Kia Niro, il est également plus grand et plus habitable et navigue à mi-chemin entre le segment des VUS urbains et le segment des SUV compacts. Il traversera le fer avec la formidable Toyota C-HR.

Est-ce un véhicule fiable à conduire ?

Sur la route, le Kona Hybrid est agréable avec une excellente un soutien corporel, un bon confort et un certain dynamisme grâce notamment à une direction agréable et bien calibrée. Un succès, le record est largement positif.

Le summum en matière de technologie et de sécurité

La nouvelle version triple Hyundai Kona, unique dans sa catégorie. Hybride, Électrique et Thermique. Toujours aussi séduisante audacieuse et fiable. Cunny le Coréen !

Hyundai fait le travail comme d’habitude, le Kona est richement doué. Il améliore son équipement grâce à de nouvelles aides à la conduite telles que l’alerte de circulation arrière transversale ou l’aide à la sortie des véhicules pour les passagers arrière. Plus purifié, mince. Plus raffiné. La nouvelle KONA scintille les yeux de ses admirateurs avec ses formes fluides, ses nouvelles lumières LED et ses détails sportifs qui camouflent son ADN de VUS. Avec son nouveau look, sa présentation intérieure modernisée, son équipement plus complet et ses qualités dynamiques inchangées, le Kona électrique remodelé confirme qu’il est l’une des principales stars dans le segment des VUS électriques mais aussi des véhicules électriques. Elle offre ainsi des services complets, notamment à la hauteur de sa fiabilité. Pas étonnant qu’il rencontre un vrai engouement. La Peugeot e-2008 ou la DS 3 Crossback E-Tense sont tous bons stand, ils sont avertis. Chez Delivauto nous sommes tombés pour le Kona électrique ! Certains incidents liés à un problème de batterie ont été signalés. Hyundai a rappelé 77 000 Kona dans le monde entier. Ce sont des modèles fabriqués entre septembre 2017 et mars 2020. 3 000 exemplaires sont distribués en France.

N’oublions pas que Hyundai garantit ses véhicules 5 ans alors on peut leur faire confiance ! Fiabilité le Coréen confirme sa présence dans le top 10 et continue à grimper à l’échelle des véhicules les plus fiables grâce à cette nouvelle multi-carte Kona en 2021 !

Ne paniquez pas ! Si vous rencontrez des problèmes mécaniques, électriques ou des pannes de batterie, vous pouvez vendre votre Kona Thermal, Hybrid ou Electric même sans CT en 1 heure dans toute la France !

Numéro 7 Lexus NX

Nous ne pouvons pas parler de fiabilité sans évoquer la marque japonaise Lexus, qui conserve au fil des ans sa valeur haut de gamme, en effet ce NX 300h a tout pour plaire dans le segment des VUS de taille moyenne : son look, son élégance, et les technologies de nouvelle génération.

Les Japonais ont une image de marque haut de gamme, un cran au-dessus de Toyota, la société mère. Il est le petit frère de la RX 450. en 6 ans de bon et loyal service, plus de 155 000 exemplaires, dont près de 75% étaient en version hybride. Il s’agit du troisième modèle le plus vendu au monde après les Lexus RX et IS, lancés en 2000 et 1999. A partir de maintenant, le restyling du SUV est proche.

Le VUS hybride de référence chez Lexus : look, style et fiabilité

L’art de se distinguer de ses concurrents BMW X3, Audi Q5 et autres Volvo XC60.

N’oublions pas que Lexus est l’un des pionniers du SUV avec ses LX et RX sortis respectivement en 1996 et 1998.

Ce petit retard face à la concurrence n’inquiète en rien le fabricant japonais qui, pour vendre ses 1 800 exemplaires en France — soit 45 % de son chiffre d’affaires annuel — s’appuie sur son caractère décalé et sa motorisation hybride 300h. Parce qu’en dehors de l’Audi Q5 Hybrid, aucun autre fabricant ne propose un modèle de ce type.

Le moteur hybride de la Lexus NX 300h : une référence !

explication

Disponible en version à 2 ou 4 roues motrices, le Lexus NX 300h est dans les deux cas propulsé par un moteur à cycle Atkinson de 2,5 litres avec 155 chevaux et 210 Nm de couple.

Dans sa version à 2 entraînements, il est associé à un moteur électrique. Installé à l’avant, il permet jusqu’à 143 chevaux pour démarrer le véhicule et faire avancer les roues tout en rechargeant les batteries.

Le tout électrique fonctionne jusqu’à une vitesse de 30 km/h et sur de petites distances ne dépassant pas 2 à 3 km.

Dans sa version 4 roues motrices, le système Lexus E-Four du NX 300h ajoute un moteur électrique supplémentaire qui entraîne les roues arrière tandis que la roue avant est entraînée soit par le moteur thermique, le moteur électrique ou les deux en tandem.

A 2 ou 4 roues motrices, quelle que soit, la puissance fournie par l’unité hybride reste la même (197 chevaux). Même chose pour les performances avec une vitesse de 0-100 km/h abattu en 9,2 secondes et une vitesse maximale de 180 km/h.

Alors, où est la différence ? Il s’agit à la fois d’un comportement dynamique et d’une capacité de traction, la version 4RM étant la seule capable de tirer une remorque d’une capacité de 750 à 1500 kg.

Si elle varie légèrement d’une version à l’autre, la consommation reste assez similaire avec une moyenne d’environ 5,0 l/100 km, soit 116 g CO2/km. Une valeur qui exclut le Lexus NX300h du bonus écologique.

Disponible en versions 2RM ou 4RM et disponible en plusieurs finitions, la gamme Lexus NX 300h est vraiment fiable et démontre l’engagement du groupe Toyota à imposer sa technologie hybride à tous les niveaux. Félicitations, Lexus !

Conduire la NX300h est une expérience à vivre, une attitude zen qui lui a valu sa place des voitures les plus fiables sur le marché.

Si toutefois des problèmes sont à signaler, défaillances ou problèmes de moteur, n’hésitez pas une minute et vendez votre Lexus NX 300h avec ou sans CT en 1 heure dans toute la France ! Livrez-vous !

Numéro 8 Audi A3

Si nous devions désigner la berline compacte premium pour les 20 dernières années, ce serait certainement l’Audi A3 d’Ingolstadt. Inséré sur le marché depuis 1996, il sort la BMW 1 Series et la Mercedes A-Class revisitée en 2012. Ces trois compacts allemands premium combattent coup pour coup. Le 4 anneaux compacts, dont la 3ème génération est un véritable succès, représente le best-seller de la marque et l’archétype de la fiabilité. De plus, c’est une traction depuis le début de sa commercialisation mais existe aussi à Quattro, son style est sobre sans excès ni abus, et son intérieur plus classique inspirant confort. Une chose qui est indéniable est la remarquable qualité de fabrication, loin devant celle de ses rivaux, et une touche technologique mis en avant par le fabricant, dont le secret est seul. Il possède également les plus gros volumes, toutes proportions conservées de certains compacts comme la Peugeot 308 ou la Volkswagen Golf.

Un compact qui a du punch !

L’Audi A3 est-il la berline compacte la plus fiable jamais connue ? certains pensent oui !

La mise en page est une grande partie du tout numérique, avec l’instrumentation « Virtual Cockpit » sur toutes les versions. Un succès !

Compact, chic et rigoureux Audi A3 : le bon étudiant Audi !

Lequel choisir aujourd’hui ?

L’Audi A3 est le bon élève de la maison Audi, chic et rigoureux, mais sans excentricité ni fioritures derrière sa formidable efficacité. La 4ème génération lancée à l’été 2020 au milieu de la crise du coronavirus ne bouleverse pas le caractère sobre de l’anneau compact, qui est sans aucun doute l’une des clés de son succès. Quelques mois après son lancement, la gamme est maintenant bien approvisionnée. Lequel choisir maintenant ?

Le concepteur de la marque a encore fait le travail, il faut préciser que le coup de crayon de l’Audi A3 phase 4 est encore un peu plus marqué. On peut dire, moins timide de se parer avec des angles et des bords à tous aller. Il ne révolutionne certainement pas les compacts, et ne souhaite rien dans le monde. Simplement, la ligne est devenue plus dynamique, un brin sportif et musclé. Les parois latérales sont sculptées, le regard en rackage, l’épaule des passages de roue est agressif… Il n’y a aucun moyen pour secouer les clients avec quelque 5 millions d’exemplaires vendus depuis l’apparition du premier A3 en 1996, mais la voiture a gagné du caractère et du dynamisme. Un beau bébé !

Notez que pour la première fois, seule la version Sportback (le 5 portes, rappel) était disponible au lancement. La berline tricorps, apparue à la fin avec la génération précédente, est reportée. Ce type de carrosserie ne rencontre généralement qu’un écho anecdotique en Europe, mais a connu étonnamment un succès relatif avec l’ancien A3. Peut-être en raison de la hausse de la gamme (et le prix) de l’A4, poussant une partie du client à un modèle de plus petite taille ? Un cabriolet devrait également compléter la famille à court terme.

L’habitacle subit une métamorphose plus profonde. La mise en page tire le meilleur parti du numérique, avec l’instrumentation « Cockpit virtuel » sur toutes les versions, un grand écran central… Mais contrairement à ses cousins du groupe Volkswagen, Golf et Leon, l’Audi a l’audace de garder certaines commandes physiques pour les fonctions de ventilation ou un raccourci vers le Drive Select (modes de conduite), en particulier. Accès plus pratique et rapide. La disposition des aérateurs en hauteur, par et d’autres instruments combinés, ne fait pas unanimement à première vue, mais surprend beaucoup moins en usage qu’en photo, curieusement.

La fiabilité est requise avec le véhicule

Le fabricant allemand a dû déclarer son célèbre compact en versions électrifiées. Nom de code A3 40 Sportback TFSI e, une version hybride rechargeable qui promet une autonomie électrique de 67 km et un comportement dynamique. Nous vous avertissons que la note de cette version reste très salée.

Peut-être connais-tu à son époque l’Audi A3 e-tron qui était déjà la version hybride plug-in du fabricant allemand compact. Celui-ci n’existe plus. Le nom « e-tron » est maintenant laissé à la famille de véhicules 100% électriques tels que le E-tron Sportback.

Désormais, le badge TFSI e qualifie ces plates-formes hybrides combinant un moteur à essence TFSI 1,4 l de 150 chevaux et un moteur électrique d’une puissance maximale de 109 ch, intégré à la boîte de vitesses S-Tronic 6 rapports. Une plate-forme d’une puissance cumulée de 204 chevaux, qui peut également être trouvée sur d’autres véhicules du groupe VW tels que le SEAT Leon ou la Volkswagen Golf en version eHybrid.

Désormais disponible en versions essence et hybride, la nouvelle Audi A3 reste disponible avec son ancienne étoile de 3ème génération qui a connu son heure de gloire et ses pépins : le TDI. Toujours limitée à 116 ch, sa version appel abandonne le 1.6 TDI au profit de 2.0 TDI, qui propulse sa valeur de couple de 250 à 300 Nm. Assez pour retrouver ses aficionados ?

Aujourd’hui, il n’y a plus qu’un mot en bouche est l’hybride hybride hybride hybride (essence, micro-hybride, hybride rechargeable), nous oublions que la récente Audi A3 a toujours sous le coude son offre diesel : 116 CV pour le 30 TDI, 150 ch pour le 35 TDI, et même 200 ch pour le récent A3 45 TDI Quattro qui récupère la mécanique de son cousin Volkswagen Golf GTD. Le 30 TDI est un bon compromis, dont l’évolution par rapport à l’ancienne génération est enfin la plus marquée, mais conserve sa fiabilité qui a fait sa renommée.

La période 1.6 TDI est stockée dans le placard, le diesel compact A3 récupère le « grand » 2.0 TDI modernisé… et dépollué : les rejets de NOx diminuent de 80% (deux catalyseurs SCR sont disposés ensuite pour étendre leur plage de fonctionnement), et les émissions de CO2 diminuent de 17% pour évoluer entre 115 et 125 g/km. Qu’esquiver le malus pour un bon moment (il commence à 133 g/km en 2021, puis à 128 g/km en 2022) et « voler » la version essence 110 ch qui, malgré son moteur trois cylindres et sa micro-hybridation, rejette un petit gramme supplémentaire… bon travail et vlan !

Bilan Delivauto

Au même prix, l’Audi A3 35 TFSI (et son silencieux 1.5 l essence 150 ch) offre un confort de vol élevé. Mais pour les gros rouleaux, cette version 30 TDI reste le meilleur compromis : une consommation réduite et une plus grande autonomie, le tout sans — trop — casser le silence sonore ou sacrifier les performances grâce à un couple beaucoup plus généreux qu’auparavant. Fiabilité toujours au sommet à ce niveau !

Reste une boîte de vitesses mécanique dont le long entraînement frappe un peu la renaissance… mais peut maintenant être contourné : depuis février 2021, une boite robotisée à double embrayage est disponible pour 2,150€, et devrait éviter d’avoir à « jouer le levier » en cas de besoin de puissance.

Sinon plus agréable, le 4-cylindres 35 TFSI (150 ch) est vendu au même prix. C’est sans hésitation la configuration la plus fréquente de l’A3, si possible en S-Tronic pour 2.150 euros de plus. Pour sa part, l’hybride plug-in est malheureusement très cher. Trop mauvais, c’est mécaniquement la version la plus intéressante. Avec le soufre S3 bien sûr.

Si toutefois sur votre Audi d’occasion, comme pour la Golf 7 par rapport à la Golf 6 (cet A3 prend la même chose en dessous), la fiabilité s’améliore par rapport à la génération précédente, tant en termes de fréquence que de variété de défaillances récurrentes. Il y a encore des incertitudes, des pannes, des problèmes, des inquiétudes au sujet de certains modèles qui peuvent nous irriter. Et si votre budget le permet, l’acquisition d’un modèle restylé (c’est-à-dire après Juillet 2016) sera la garantie d’échapper aux soucis, car l’A3 est presque 100% fiable dans ce cas.

Grandes pannes récurrentes :

  • Boîte S-Tronic. C’est le nom du DSG chez Audi. Comme avec d’autres modèles du groupe VW, il peut rencontrer des problèmes (bruits, bris) dus le plus souvent à l’embrayage ou à la mécatronique. Certaines ruptures arrivent très tôt (moins de 20 000 km). Audi a normalement pris en charge les soucis que une garantie, mais applique parfois un taux de vieillesse lorsque les remplacements sont hors garantie.
  • Injecteurs. Sur le 1.6 TDI 105, au début de la commercialisation, les problèmes potentiels des injecteurs. Nous devons le remplacer, et c’est cher.

Petites pannes ou défauts :

  • Consommation de liquide de refroidissement Environ 1,4 TSI mais aussi 2.0 TDI 150, de nombreux cas de perte de liquide de refroidissement, parfois rapide. Il est nécessaire de regarder la pompe à eau (fuite), plus rarement c’est la culasse qui est impliquée.
  • Consommation d’huile. Tous les moteurs combinés, de nombreux cas aussi de consommation d’huile importante (jusqu’à 0,25 litres par 1 000 km). Si cette consommation ne se stabilise pas avec les kilomètres, voir arbres à cames, culbuteurs, segmentation ou joint de culasse.
  • Turbo. Rares cas de rupture prématurée du turbo sur le 1.6 TDI 105/110. Il est équivalent à un défaut caché, Audi doit participer au remplacement.
  • Boîte de vitesses Sur la boîte mécanique, froid rigidité est observée, avec des difficultés à passer le premier et l’inverse. Meilleure chaude.
  • Amortisseurs. Quelques cas de fuite sur les amortisseurs (avant et/ou arrière). Pas d’autre choix que de remplacer. Il faut insister sur le soutien si le kilométrage parcouru est faible.

Si, toutefois, votre véhicule d’occasion vous cause de déchirer ou de souffrir d’une grave défaillance d’immobilisation, vous pouvez vendre votre véhicule avec ou sans CT en 1 heure dans toute la France en toute sérénité.

Numéro 9 BMW Serie 5

Référence haute couture, rigoureuse à conduire et technologiquement avancée, la nouvelle BMW 5 Series (2021) devrait survivre largement dans une catégorie, celle des berlines familiales, qui semble marquer le terrain aujourd’hui. Mais ses pedigrees devraient satisfaire ceux qui s’opposent à l’achat d’un grand SUV et qui avalent les kilomètres en toutes circonstances.

La berline BMW Série 5 est l’archétype de la berline d’affaires de sport allemande. Dès le premier coup d’œil, c’est le préféré, il dégage une puissance marquée par un style, qui s’exprime surtout par sa ligne de fuite et son design avec un caractère fort. Le corps clair et les contours bien conçus donnent à l’extérieur un aspect moderne et high-tech. L’habitacle raffiné et fonctionnel complète les exigences innovantes de la berline bavaroise avec des technologies de pointe et des équipements sportifs de haute volante. Associée à un dynamisme époustouflant et à des technologies de pointe, la berline BMW Série 5 offre confort, sécurité garantie de fiabilité et surtout le plaisir de conduire à l’extrême, que ce soit en ville ou sur de longs trajets.

La BMW Série 5 2021 encore armée de nouvelles munitions

Caractérisée par une certaine forme de polyvalence, la BMW Série 5 a apporté une contribution considérable au succès et à la réputation de BMW dans le monde entier pendant de très longues périodes, presque 45 ans, avec quelques fausses notes sans déformer l’image de la marque, mais toujours avec la même idée à l’esprit : garantir la performance et surtout la fiabilité de ses acheteurs. C’est avant tout une très grande route, offrant dynamisme, polyvalence, grand confort et plaisir constant à son volant, une sensation émotionnelle causée par ses multiples moteurs, notamment 6 cylindres. Cette nouvelle génération ressemble à un XDrive 530d, 265 ch, à quatre roues motrices, lancé pour la première fois en 1972 et vendu près de 8 millions d’exemplaires, dont la précédente à elle seule a trouvé 2,2 millions de propriétaires. Pas mal de dire la vérité !

Il maintient le cours de la fiabilité.

La BMW Série 5 ne peut pas se permettre de rester derrière et de laisser son grand rival, la Mercedes-Benz Classe E, être à l’honneur. Alors que le second se renouvelle en profondeur pour 2021, le premier réplique avec une mise à jour de sa septième génération.

Tout d’abord, les designers de la marque ont légèrement agrandi la calandre et accentué ses lattes verticales, éclairci la LED (accompagnés de feux diurnes doubles « L ») et allongé la voiture de trois centimètres pour lui donner un look plus épuré.

Les feux arrière « L » noirs avec lentilles tridimensionnelles et embouts d’échappement trapézoïdaux sont également nouveaux, tandis que l’ensemble M Sport comprend des pare-chocs redessinés, des prises d’air avant plus grandes et un diffuseur arrière remodelé.

Une référence technologique et dynamique.

BMW SERIE 5 : C’est clinique !

VUS, hybride rechargeable et électrique sont dans tous les spots publicitaires, mais le diesel BMW Série 5 reste en marbre comme un rocher et démontre que le luxe, la fiabilité et la polyvalence restent son atout principal. Quand on cherche une route à long terme, c’est clinique !

La figure à retenir et il est à couper le souffle : 1.080 km d’autonomie. Oui plus de 1 000 km sans ravitaillement, sans arrêt ni branchement dans une prise électrique et sans se soucier d’adopter une conduite écologique parfaite. Un rêve d’un propriétaire de voiture hybride rechargeable comme Toyota ? C’est sûr ! D’un conducteur de véhicule électrique comme Renault ? Certainement !

Au volant de la BMW 520d, c’est la routine. Cet exploit n’est pas seulement le fruit d’un réservoir de carburant généreux, mais aussi le résultat d’une sobriété exemplaire pour cette référence de véhicules routiers haut de gamme haut de gamme, qui vient d’être revisitée.

Le restyling de la BMW Série 5 en 2020 ? Personne n’en a parlé ? Bien sûr, il n’a fait aucun bruit en raison du fait que dans un marché automobile saturé de modèles électrifiés et de VUS, ce n’est pas à la mode. Il faut cependant dire que les modifications esthétiques mineures de cette série 5 sont apparues en 2017 ( nom de code G30 ) ne lui a pas permis de tirer son épingle du jet. Mécaniquement, la version hybride rechargeable, très à la mode pour des raisons fiscales, est double lors du remodelage : la 530 e de 292 ch est maintenant supportée par la 545 e de 394 ch (avec six cylindres). Mais comme le diesel reste la majorité ici dans les ventes (69% de la série 5 en 2020), BMW est aussi à petits oignons pour sa 520d via la greffe d’une micro-hybridation avec réseau embarqué 48 V.

Fiabilité et conduite impériale

Luxe, raffinement et pas gourmand en carburant. Il serait facile de résumer la conduite du 520d. Mais si les superlatifs sont nombreux, mais la perfection n’existe pas. Parmi les bons étudiants figurent la direction naturellement bien calibrée et le formidable châssis (toujours propulsion bien sûr et disponible en xDrive pour 2 650€ de plus), ce qui donne l’impression de guider un véhicule plus compact sur une petite route tout en étant impérial sur une voie rapide. Le moteur de 190 ch participe également à la fête avec son couple généreux et son revival vigoureux encouragés à faible régime par le petit moteur électrique de 11 ch.

Avec la micro-hybridation, le réseau embarqué 48V et l’excellent BVA8, le le diesel discret est encore plus oublié. Il multiplie les coupes, laissant la série 5 en mode « mouches d’oiseau » à la moindre décélération, même sur route. Lorsque le gaz est repris ou lorsque le terrain de la route nécessite un frein moteur, le moteur redémarre… dans un silence parfait et sans les moindres secousses. Sur ce point, la maîtrise technologique est remarquable et il s’étend au fonctionnement du stop & start, qui bénéficie de la micro-hybridation : arrêt du moteur avant l’arrêt complet et redémarrage instantané sans choc comme si le moteur avait gardé son souffle pendant le feu rouge. Ceux qui ont été secoués (propre et figuré) par le premier arrêt & départ sur BMW diesel seront réconciliés ici.

Avec tous ces efforts pour optimiser l’efficacité de la mécanique remarquable vient la récompense finale : la consommation. Après 1 300 km de route et d’autoroute sans s’endormir derrière le volant, l’ordinateur de bord a gelé 5,9 l/100 km ( 0,2 l dans réel avec nos mesures). Cela est tout simplement remarquable compte tenu de la réserve de marche et des avantages de cette grande route. Avec le réservoir de 66 l, nous atteignons les 1 000 km de rayon. En bref, les arrêts dans les stations-service routières coûteuses est un vieux cauchemar à partir de maintenant.

La gamme des technologies n’a jamais été plus large avec l’électrification des moteurs (partiels ou entiers), mais le choix doit être fait en fonction d’une utilisation et non d’une doctrine ou d’une tendance écologique. Sur une grande route destinée à voyager souvent, le diesel reste le meilleur compromis notamment avec ce 520d très sobre et facturé 7,100€ de moins que la version hybride rechargeable. Enfin, l’étude récente de l’IFPEN le renforce : elle montre que le diesel moderne n’est pas plus polluant que l’essence et que l’hybride rechargeable n’est pas toujours vertueux.

Dans ce concert de louange qui met la nouvelle BMW 5 Series dans le firmament des véhicules routiers diesel haut de gamme, difficile de trouver une fausse note ? Cela peut être le cas avec votre ancienne BMW 5 Series, il est possible de connaître sa valeur de revente grâce à la notation Delivauto.

La Série 5 affiche un signe de fabrication de qualité de l’allemand et un beau confort de conduite. Mais sa fiabilité, non irréprochable, impose tout de même la vigilance.

La BMW Série 5, sixième génération, a une qualité de finition luxueuse avec d’excellents matériaux. Route très robuste au fil des ans et pas de mauvaises surprises sont à craindre de ce côté-ci. Sur la route, c’est une référence dans son domaine, le silence reine à bord accompagné par le confort et le vrai plaisir de conduite. Enfin, il a de très bonnes qualités dynamiques que ce soit en ville ou sur l’autoroute. Le choix des moteurs est varié et vous permettra de trouver une version qui correspond à vos besoins, sans difficulté. Cependant, certains, comme l’hybride (530e Active-Hybrid), sont assez rares à l’occasion et les prix montent en flèche. Pourtant, l’ancienne génération de la série 5 n’est pas fiable à 100% et les soucis mécaniques n’étaient pas rares à le début de la carrière. Il est donc sage, au moment de l’achat, de détailler soigneusement le carnet d’entretien.

Sur les premiers modèles diesel 4 cylindres (N47) et 6 cylindres (N57), il y a encore des cas de rupture de chaîne de distribution. Cependant, BMW offre rarement un support.

Le gestion génère un couvre-chef aléatoire et une sensibilité élevée au vent latéral nécessitant des interventions (réglage du parallélisme, contrôle de l’amortisseur, mise à jour du logiciel de direction…).

Sur le moteur essence , fuite d’huile au niveau du boîtier de distribution du 528i (joint tendeur de chaîne à remplacer). Il y a aussi des secousses opérationnelles et des soucis de démarrage (capteur de vilebrequin).

Porter des problèmes par facettes et/ou avoir un pente significatif. Cela se traduit par des vibrations dans le volant et les sièges.

Niveau électronique , un dysfonctionnement de la connexion sans fil Bluetooth qui interrompt sans raison. Défectueux affichage de l’écran GPS imposant une coupure de contact pour réinitialiser le système.

La panne de connectivité , avec une mise à jour (réalisée à distance via la connexion Internet) sur la série 5 produite de mars 2010 à décembre 2014 et équipée du système ConnectedDrive (vulnérabilité de sécurité dans leur système d’ouverture de porte centralisée).

Bilan Delivauto fiabilité Série 5 utilisé

La BMW Série 5 reste un modèle fiable malgré les nombreux rappels qui se poursuivent à la fin de la carrière. Cependant, cela concerne souvent l’électronique et les organes mécaniques sont exempts de gros problèmes depuis la solution du problème de distribution du diesel.

Si cependant votre BMW série 5 d’occasion tombe en panne, une anomalie du moteur apparaît, la distribution se casse ou d’autres problèmes boîte de vitesses, joint de culasse, fuite d’huile prendre le plomb

Arrêtez le saignement, évitez de payer des réparations coûteuses chez votre concessionnaire BMW ou votre garage, gagnez du temps et optez pour le Delivauto Solution Pro pour la prise de contrôle et la prise de contrôle de BMW HS.

Vendez votre BMW Série 5 avec ou sans CT inopérant, moteur HS, s’est écrasé en 1 heure dans toute la France sans bouger.

Numéro 10 Peugeot2008

ARTICLES LIÉS

Show Buttons
Hide Buttons