Accueil Auto Conduire aux USA : les particularités à connaître

Conduire aux USA : les particularités à connaître

Partir en road trip aux USA est un rêve pour beaucoup. Toutefois, lorsqu’il s’agit de prendre la route et de conduire sur le territoire américain, certaines règles et particularités peuvent être déroutantes pour quiconque n’est pas habitué au système de conduite dans ce pays. Voici quelques conseils et astuces pour vous aider à aborder sereinement la conduite aux États-Unis.

Faire le point sur son permis de conduire et l’assurance

Avant de louer une voiture et de prendre la route aux USA, il est essentiel de vérifier que votre permis de conduire national est valide et accepté. Dans la majorité des cas, les permis européens sont reconnus par les autorités locales pour des séjours inférieurs à 90 jours. Cependant, certains États peuvent exiger un permis de conduire international.

A lire aussi : Pourquoi choisir des pièces auto détachées d'occasion plutôt que des pièces neuves ?

Vérifiez auprès de l’ambassade ou du consulat concerné avant votre voyage. Si vous avez besoin d’obtenir un permis de conduire international, vous pouvez envisager de suivre une formation en ligne à travers une auto école ou une plateforme de e-learning.

Ces options proposent un prix permis moins cher par rapport à une formation traditionnelle en auto-école classique. Assurez-vous de comparer les prix et les services offerts avant de choisir la meilleure option pour vous.

A lire également : Quelles sont les meilleures assurances pour voiture ?

Pour éviter les mauvaises surprises et être couvert en cas d’accident, assurez-vous également que votre assurance auto prenne en charge les dommages pouvant être causés à un véhicule loué aux USA. Vous devrez peut-être souscrire à une assurance supplémentaire auprès de votre agence de location ou étendre les garanties de votre assurance personnelle hors de l’Union Européenne.

Se familiariser avec les règles de conduite américaines

Les États-Unis possèdent leur propre code de la route, et certaines lois peuvent différer de celles en vigueur dans votre pays d’origine. Il est donc important de bien connaître ces spécificités pour éviter les erreurs et respecter les usages locaux.

Tenir compte des distances et vitesses en miles

L’une des premières particularités à prendre en compte lorsque vous venez de conduire aux USA est l’utilisation du système impérial pour mesurer les distances et les vitesses. Les panneaux indiquent généralement les distances en miles et les limitations de vitesse en miles par heure (mph). Veillez donc à adapter votre conduite en fonction de ces repères et utiliser un gps qui permette de convertir facilement ces unités si nécessaire.

Le céder le passage à droite

Aux États-Unis, lorsque deux voitures arrivent simultanément à une intersection dépourvue de feux de signalisation ou de panneaux de priorité, c’est le conducteur situé à gauche qui doit céder le passage au véhicule situé à sa droite. Cette règle s’appelle “Right of Way” ou priorité à droite et s’applique même si vous rouliez initialement sur une voie considérée comme principale.

La souplesse des circulations aux feux tricolores

Contrairement à ce que vous pratiquez généralement en Europe, vous pouvez tourner à droite au feu rouge après un arrêt complet et si aucune indication ne l’interdit. Cela permet d’améliorer la fluidité du trafic et de réduire les temps d’attente aux carrefours.

D’autre part, certaines intersections sont équipées de feux clignotants. Un feu rouge clignotant indique que vous devez marquer un arrêt complet avant de poursuivre votre route si la voie est libre, tandis qu’un feu jaune clignotant vous incite simplement à faire preuve d’une prudence accrue.

Les changements de voies

Aux USA, il n’y a pas de règle stricte concernant le dépassement par la droite ou la gauche. Sur les autoroutes, il est courant de voir des conducteurs changer de voie dans un sens comme dans l’autre pour se frayer un chemin. Ainsi, gardez bien vos distances et soyez très attentifs aux rétroviseurs afin de prévenir les risques d’accident.

Maîtriser la conduite avec une transmission automatique

La plupart des voitures américaines étant équipées d’une boîte de vitesses automatique, il peut être nécessaire, si vous louez un véhicule sur place, de vous familiariser avec ce mode de conduite avant votre départ. Contrairement aux boîtes manuelles, celles-ci nécessitent simplement de passer en mode Drive (D) pour avancer et en mode Reverse (R) pour reculer. Aucun embrayage n’est présent, ce qui facilite grandement la conduite pour certaines personnes.

Respecter les limitations de vitesse

Les limitations de vitesse varient en fonction des États et des types de route. Il est donc essentiel de rester attentif aux panneaux de signalisation et de respecter scrupuleusement les vitesses autorisées pour ne pas se faire arrêter par les forces de l’ordre, ce qui pourrait vous valoir une amende et même une révocation temporaire du permis si vous dépassez largement les limites établies.

  • Zones résidentielles : généralement entre 20 et 30 mph (environ 32-48 km/h)
  • Zones urbaines : souvent limitées à 50 mph (80 km/h)
  • Toutes autres routes hors agglomérations : jusqu’à 65 mph (104 km/h)
  • Autoroutes : entre 70 et 75 mph (112-120 km/h)

S’adapter aux différentes conditions de circulation

Chaque État présente ses propres spécificités climatiques et géographiques, il est donc important d’être préparés et de s’adapter en conséquence.

Rouler dans les zones montagneuses

Lorsque vous traversez les chaînes de montagnes comme les Rocheuses ou les Appalaches, soyez prudents sur les routes sinueuses et pensez à engager un rapport inférieur dans les pentes raides pour éviter de surchauffer vos freins. Gardez également une distance de sécurité avec les véhicules qui vous précèdent et anticipez bien les virages pour éviter les accidents.

Se préparer aux conditions hivernales

Dans les régions du nord des États-Unis, il faut être prudent lors de la conduite en hiver. Les chaussées peuvent être glissantes à cause du verglas ou de la neige, ce qui rend la maîtrise du véhicule plus difficile.

D’importants équipements tels que les pneus d’hiver, les chaînes, ainsi qu’un kit de survie comprenant un grattoir à neige, une pelle et un balai sont indispensables pour faire face à ces situations. Roulez doucement et laissez suffisamment d’espace entre votre voiture et celle devant vous.

Gérer les péages et les stations-service

Aux États-Unis, il existe plusieurs types de péages à prendre en compte :

  • Péages traditionnels : vous devez vous arrêter pour payer le montant correspondant à votre trajet.
  • Péages électroniques : certains États disposent de systèmes permettant la facturation automatique via une balise installée dans le véhicule.

Prévoyez toujours une somme d’argent en monnaie locale à portée de main pour régler ces frais. Concernant les stations-service, celles-ci fonctionnent essentiellement en libre-service et certaines imposent de payer avant de faire le plein, alors gardez vos cartes bancaires à disposition et n’hésitez pas à demander de l’aide au personnel présent en cas de nécessité.

ARTICLES LIÉS