Accueil Habitat Quel est le rôle des disjoncteurs dans mon installation électrique ?

Quel est le rôle des disjoncteurs dans mon installation électrique ?

Quel est le rôle des disjoncteurs dans mon installation électrique

Conformément aux normes électriques en vigueur sur tout le territoire français, le disjoncteur est un dispositif qui doit faire partie du tableau électrique installé dans toute demeure ou dans tout immeuble de bureaux. Pour connaître le rôle des disjoncteurs sur votre installation électrique, il est important de prendre au préalable, connaissance de leur composition et de leur fonctionnement.

Dans ce billet, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur un disjoncteur. Des informations qui vous permettent de mieux cerner le rôle de vos disjoncteurs.

A lire également : Les enseignes lumineuses LED : une solution éco-responsable et économe en énergie

L’utilité des disjoncteurs dans mon installation électrique

Les disjoncteurs sont des dispositifs électromécaniques ou électroniques qui ont un rôle principal : interrompre le passage du courant électrique en cas de surcharge ou de court-circuit. On assiste à un court-circuit lorsque deux conducteurs de polarités différentes se touchent et provoquent une surintensité excessive pour toute l’installation électrique.

Tous les appareils, tous les circuits électriques ainsi que le compteur doivent être reliés à des disjoncteurs. De ce fait, une installation des disjoncteurs électriques Schneider protège contre les surcharges électriques. Ces surcharges, lorsqu’elles ne sont pas rapidement détectées, peuvent chauffer excessivement les conducteurs, voire entraîner un incendie.

Lire également : Meubles de style industriel : pourquoi les adopter ?

En protégeant votre installation électrique avec un nombre important de disjoncteurs, vous êtes sûr de protéger parfaitement, aussi bien vos biens, que les personnes. Il est également recommandé de faire une vérification périodique du bon fonctionnement de vos disjoncteurs.

Le fonctionnement d’un disjoncteur au sein d’une installation électrique

Pour comprendre le fonctionnement d’un disjoncteur électrique dans une installation électrique, il suffit de le comparer à un interrupteur automatique. Toutefois, il y a une grande nuance de fonctionnement selon que le disjoncteur soit général, qu’il soit divisionnaire ou qu’il soit différentiel.

Le disjoncteur électrique général : comment ça marche ?

Le disjoncteur électrique général prend en compte toute l’installation du bâtiment. Il surveille de façon constante la cohérence de la consommation du logement avec la puissance souscrite. Il est relié au compteur et doit donc fonctionner de manière optimale.

En cas de surintensité ou de court-circuit, une bobine du disjoncteur détecte l’activité anormale dans le circuit électrique. Le champ magnétique qui résulte de cette détection actionne l’ouverture du contact du disjoncteur électrique général, dont l’interrupteur se mettra automatiquement en positon basse (off).

Pour que le disjoncteur électrique général puisse jouer convenable son rôle, il est nécessaire que la puissance de l’installation y soit proportionnelle. Ainsi, en installant un disjoncteur schneider 16a, vous êtes sûr d’être bien protégé contre les courts-circuits.

Le disjoncteur électrique différentiel : comment ça marche ?

Un disjoncteur électrique différentiel est un dispositif dédié à la protection des différents appareils d’une installation électrique. Il s’occupe de la détection des fuites d’électricité vers la terre et des courts-circuits, ainsi que des réactions conséquentes.

On peut utiliser un disjoncteur embrochable ou un disjoncteur schneider xe pour établir ce différentiel. Il protège les habitants de la maison ou de l’appartement contre les risques d’électrisation auxquels ils sont exposés avec l’utilisation d’un appareil qui connaît des courts-circuits réguliers. Il est nécessaire de faire la différence entre ce dispositif et un interrupteur différentiel, qui lui ne protège que les personnes, mais pas les appareils électriques.

Quel est le rôle des disjoncteurs dans mon installation électrique

Le fonctionnement d’un disjoncteur divisionnaire : comment ça marche ?

Les disjoncteurs divisionnaires se dédient à la surveillance et à la protection des différents circuits électriques de votre installation. Lorsqu’un problème (court-circuit, surcharge) est détecté, ils se chargent de couper le circuit en question. Ainsi, contrairement au fonctionnement du disjoncteur électrique général, toute l’installation n’est pas coupée. En optant pour la mise en place d’un inverseur de source monophasé 63a schneider, chaque zone de votre habitation est sous protection.

La position d’un disjoncteur électrique

Vous connaissez désormais le rôle d’un disjoncteur, les différents types de disjoncteurs électriques ainsi que le fonctionnement de chacun d’eux. Il est aussi nécessaire de connaître où vous pouvez trouver un disjoncteur dans votre maison ou votre immeuble de bureaux.

On retrouve les disjoncteurs électriques sur le tableau électrique. C’est un dispositif qui répertorie toutes les arrivées et les sorties de fils électriques qui alimentent les prises et les interrupteurs. Ils ressemblent à de petits boîtiers munis d’interrupteur qui peut passer automatiquement en position off. Un interrupteur qu’il est possible d’armer ou de désarmer à volonté.

Le réarmement du disjoncteur électrique

Dans le processus du fonctionnement d’un disjoncteur électrique, il y a un réarmement qui y figure. En effet, lorsque le disjoncteur saute suite à la détection d’un court-circuit ou d’une surintensité, il faut l’intervention d’un électricien ou d’un professionnel compétent pour résoudre le problème.

Une fois le problème résolu, le disjoncteur ne se mettra pas automatiquement en marche. Il faudra une intervention extérieure pour le réarmer. Pour cela, il suffit de mettre l’interrupteur en position ‘’on’’. Il n’est pas nécessaire de changer le disjoncteur après chaque panne, sauf si les fusibles sont dysfonctionnels.

Le coût d’un disjoncteur électrique

Le prix d’un disjoncteur électrique est très variable et dépend de nombreux paramètres. Il est fonction des dimensions du tableau électrique, de la puissance du disjoncteur, et aussi de la marque choisie. Un disjoncteur coûte en moyenne entre 20 et 200 euros.

Par ailleurs, le coût du disjoncteur électrique dépend aussi de son type. Un disjoncteur électrique général coûte entre ­60 et 130 euros. Tandis qu’un disjoncteur différentiel peut voir son prix fluctuer entre 15 et 200 euros.

En optant pour les disjoncteurs schneider proposés par E-Planetelec, vous trouverez ces dispositifs à divers prix selon le modèle. Les prix varient entre 9,70 euros et 87,80 euros. La qualité des disjoncteurs de cette marque est sans conteste l’une des meilleures du marché.

Le choix d’un bon fournisseur de disjoncteur électrique

Pour obtenir un disjoncteur électrique qui respecte un excellent rapport qualité-prix, il est essentiel de trouver le bon fournisseur pour avoir la bonne puissance au meilleur prix. Le fonctionnement de ce dispositif est étroitement lié à la puissance souscrite auprès de votre fournisseur d’électricité.

Il vous faut donc connaître au préalable la puissance nécessaire à l’ensemble de votre installation électrique. Vous avez la possibilité de faire un diagnostic ou une estimation de votre consommation en ligne. Plusieurs logiciels vous aident à trouver facilement la valeur de cette puissance afin de savoir vers quel disjoncteur diriger votre choix, ainsi que le fournisseur à choisir parmi tous ceux qui sont sur le marché.

ARTICLES LIÉS