Accueil Auto Quels sont les risques routiers ?

Quels sont les risques routiers ?

Les risques professionnels liés à la route sont classés comme la principale cause de décès au travail. Bien que sa fréquence reste faible par rapport aux autres accidents du travail, sa gravité reste importante. Les risques sont nombreux, que ce soit en voiture, à vélo ou à pied. Sur la route, 39 % des accidents personnels sont liés au travail. Découvrez dans cet article ce qu’est le risque routier professionnel , comment le prévenir grâce, entre autres, à des kits de sécurité routière et comment sensibiliser les usagers de la route.

Naviguez dans l’article

A lire aussi : Que vérifier avant d'acheter une voiture ?

Qu’est-ce que le risque routier professionnel ?

le Risque professionnel dans la route est l’un des accidents du travail. Représente l’accident qu’un employé peut subir lors d’un voyage domicile/d’affaires, d’affaires/de domicile, d’alimentation/lieu d’affaires, d’affaires/de déjeuner ou d’un voyage lié au travail (par exemple, un voyage entre deux lieux différents dans le cadre du travail). En France, 10 % des accidents du travail sont liés à un accident de la circulation en 2020. Face à ce chiffre plutôt faible, un autre est beaucoup plus inquiet :

40 % des accidents mortels sur le lieu de travail sont dus à des accidents de la route. Cette figure montre la gravité et la dangerosité des accidents de la circulation.

A voir aussi : 3 bonnes raisons d’utiliser une voiture électrique

Les accidents de voyage sont les plus fréquents et les plus mortels : sur 482 personnes tuées à la suite d’un accident de la route professionnel, 335 font référence à un accident de voyage contre 147 un accident de mission.

Les différents risques professionnels de la route

Le danger routier professionnel comprend les piétons, les automobilistes, les véhicules à deux roues et les EDPM (nouveaux véhicules de voyage personnels motorisés), c’est-à-dire toutes les personnes voyageant sur la route. Outre les dommages matériels, ces accidents peuvent surtout entraîner des risques corporels à court ou à long terme. La victime peut également présenter des risques psychosociaux.

      • lors de voyages d’affaires, de voyage à la maison ou de déjeuner
      • Mauvais état d’un véhicule
      • Les risques professionnels de la route peuvent survenir dans différentes situations :l’employé est au volant Stress du conducteur

Les conséquences des accidents de la circulation professionnelle

Un accident de la circulation professionnel a également un impact sur la société. Chaque année, ces accidents représentent 4,3 millions de jours de maladie. Cela équivaut à plus de 16 700 employés qui seraient arrêtés pendant une année entière : un chiffre colossal. En même temps, son impact est également psychologique et moral sur les employés.

Une autre statistique montre la gravité des accidents de la circulation au travail, c’est-à-dire le nombre moyen de jours de congé pour un accident du travail. 70 — Il s’agit du nombre moyen de jours de congé pour tous les accidents du travail combinés. Ce chiffre passe à 79 lorsque seuls les accidents du travail sont liés à accidents de la circulation. Par conséquent, un accident de la circulation professionnelle entraîne une récupération plus longue que les autres accidents du travail et donc moins de jours ouvrables.

Prévention des risques professionnels sur les routes

Le risque professionnel lié à la route est souvent sous-estimé dans les VSE et les PME. Les employeurs devraient évaluer le risque routier de leurs employés. Pour l’évaluer, posez-vous les questions suivantes : Pourquoi ? Quand ? Comment ? Les mesures préventives visant à réduire ces risques comprennent :

  • Planifiez les communications : Appelez la personne lorsque vous ne conduisez pas. Définissez des heures précises où le conducteur peut être appelé.
  • Sensibiliser aux dangers liés à l’utilisation du téléphone pendant la conduite. L’utilisation du téléphone est interdite lors de la conduite, même lorsque vous vous arrêtez sur la route (dans un embouteillage, par exemple).
  • Les voyages doivent être correctement organisés : laissez le temps nécessaire, ne précipitez pas le chauffeur. Nous devons également réfléchir au moyen de transport le plus approprié à la situation.
  • L’entretien du véhicule est important et relève de la responsabilité de l’employeur s’il s’agit d’un véhicule de service. Il est de la responsabilité de l’employeur d’assurer la sécurité du salarié en lui confiant un véhicule en bon état. Découvrez dans cet article quel kit de sécurité automobile vous devez rechercher.
  • Formez tous vos employés aux dangers professionnels de la route. Une formation à la sécurité routière informe les conducteurs de leurs mauvaises pratiques, qui peuvent être dangereuses. Il est également important de réduire le stress des employés, cela peut se faire de plusieurs manières : tolérance aux retards, adaptation des plages horaires, télétravail…
  • Rappelez aux employés qu’il existe d’autres moyens de transport que la voiture et encouragez-les à prendre les transports en commun.

Selon une étude menée par l’IFOP en 2020, 78 % des petits et moyens entrepreneurs ignorent que le risque routier est la principale cause d’accidents mortels au travail. Et seulement 19 % des petites et moyennes entreprises ont mis en œuvre des actions préventives contre les risques professionnels sur la route . Employeurs, il est possible de prévenir ces risques en adoptant des mesures préventives efficaces et efficaces.

ARTICLES LIÉS