Accueil Santé Gérer les troubles du sommeil quand on arrête de fumer

Gérer les troubles du sommeil quand on arrête de fumer

Vous avez décidé de renoncer au tabac ? Sachez que deux situations peuvent se produire durant le sevrage. D’une part, vous pouvez éprouver le besoin permanent de vous reposer. Une fois le soir venu, vous plongez alors directement dans un sommeil profond. D’autre part, il peut au contraire arriver que vous ayez du mal à dormir. Cela s’explique du fait que les troubles du sommeil fassent partie des symptômes du manque. En tant qu’ex-fumeur, il vous est indispensable de prendre des mesures pour retrouver des nuits réparatrices.

Voici des conseils pour vous aider à gérer vos troubles du sommeil durant le sevrage tabagique.

A lire en complément : Pharmaciens : où et comment trouver une officine à racheter ?

Optimisez le confort de votre lit

Afin d’améliorer vos nuits, tâchez de dormir sur un couchage qui soit propice à un repos optimal. Vous pouvez pour ce faire installer le meilleur matelas orthopedique sur votre lit. Avec les zones de confort et le soutien ferme qu’offre ce dernier, vous dormirez nettement mieux. Une literie agréable vous permet de trouver le sommeil plus facilement et d’éviter les réveils nocturnes à cause de l’inconfort.

Diminuez votre consommation de caféine

Saviez-vous que les fumeurs étaient particulièrement tolérants à la caféine ? De ce fait, l’arrêt du tabac bouleverse la situation, car cette tolérance à la caféine va diminuer. Or, la caféine, tout comme la nicotine, est un stimulant. En continuant à en consommer durant le sevrage, vous allez devenir plus excité. Cet état d’excitation influence le sommeil dans la mesure où votre cerveau reste hyperactif. La solution à ce problème est simple : réduisez la caféine ou n’en consommez tout simplement pas durant la période de sevrage.

A découvrir également : Ma cigarette électronique chauffe … que faire ?

Instaurez une routine « détente » le soir

Afin de trouver facilement le sommeil, vous devez vous mettre en état. En effet, pour avoir sommeil, vous devez avant tout être détendu.

  • Faites couler un bain chaud avant d’aller au lit ;
  • Portez un pyjama confortable ;
  • Accordez-vous une petite pause lecture avec un livre sous une lumière tamisée ;
  • Écoutez de la musique relaxante ;
  • Préparez une bonne tasse chaude de tisane pour dormir ;
  • Accordez quelques minutes pour faire du yoga ou de la méditation.

Entre autres, pensez à limiter les activités physiques au moins une heure avant d’aller au lit et éloignez-vous de la lumière bleue au moins deux heures avant le coucher. Pour cause, ce sont des activités qui tiennent le cerveau éveillé et qui empêchent de dormir.

Respectez une bonne hygiène de sommeil

L’arrêt du tabac peut bouleverser votre horaire de sommeil. L’envie de dormir peut survenir plus tôt ou un peu plus tard qu’à votre habitude lorsque vous étiez fumeur. Cependant, pour continuer à profiter de nuits de qualité, il est essentiel de se coucher et de se réveiller à la même heure quotidiennement. Soyez attentif aux signaux du sommeil : yeux lourds, bâillements, somnolence… Prenez ensuite l’habitude d’aller au lit dès lors que votre corps vous envoie des signes. Cela vous aidera à dormir plus facilement durant votre sevrage tabagique.

Adoptez une bonne hygiène de vie

Lorsqu’une personne arrête de fumer, elle peut se réfugier dans la nourriture pour combler le manque. Aliments gras, boissons stimulantes et boissons alcoolisées sont alors au rendez-vous. En effet, la situation n’est pas favorable pour conserver une bonne hygiène de vie ; et donc, des nuits qualitatives.

Adoptez de bonnes habitudes durant le sevrage pour éviter d’accentuer les troubles du sommeil, ne remplacez pas votre addiction au tabac par une autre mauvaise habitude. Mangez équilibré et faites quotidiennement du sport serait la solution

En suivant ces conseils, vous allez vivre un sevrage tabagique plus serein.

ARTICLES LIÉS