Accueil Habitat Comment concevoir une installation frigorifique ?

Comment concevoir une installation frigorifique ?

La conception d’une installation frigorifique nécessite un travail donné, un travail qui se fait suivant différentes étapes. Lorsque vous respectez chaque étape, le résultat obtenu est plus que satisfaisant. Découvrez comment concevoir une installation frigorifique bien réussie.

Quantifier l’apport des produits

Il est important de connaître la mesure de chaleur que libèrent les produits à congeler pour réussir votre installation frigorifique. Notez cependant que la quantité de chaleur dégagée par un produit dépend de sa nature et de sa teneur en température. La quantification de l’apport des produits consiste à estimer la mesure de chaleur à retirer du produit avant de le surgeler. Cela est nécessaire pour la fabrication de produits surgelés. Dans la plupart des cas, l’apport des produits est nul.

A découvrir également : 5 signes qu'il est temps de remplacer vos fenêtres en hiver

La quantité de chaleur expulsée par les produits varie d’un produit à un autre. En plus de ce paramètre, vous devez tenir compte également du genre de refroidissement à adopter. Il peut s’agir de la diminution de température du produit ou de la transformation d’un produit en un autre. Par ailleurs, la durée du refroidissement n’est pas à négliger. C’est en considérant tous ces différents critères que vous pouvez identifier l’apport des produits.

Estimer l’apport des personnes

Pour bien exercer le métier de technicien frigoriste, il faut tenir compte de l’apport des personnes pour exprimer la chaleur dégagée par tout le personnel. Cette estimation dépend du type de congélation auquel vous aspirez. S’il s’agit de climatiser un emplacement ou une grande salle, il faut évaluer le nombre de personnes pouvant y rester. Connaître le nombre vous permet de mesurer la quantité d’énergie susceptible d’être dégagée.

A voir aussi : 4 causes possibles des fuites de chauffage

En outre, s’il est question d’une industrie frigorifique, ce qu’il faut calculer est l’énergie délivrée par les personnes qui y œuvrent. Toutefois, tous les individus n’ont pas les mêmes énergies. La chaleur qui se libère d’un individu A diffère de ce qui sort d’un individu B. Cela dépend en effet du poids et de la morphologie de chaque personne. Cette variable fait qu’on ne peut procéder à la détermination en utilisant le même pour tout le monde. Pour le calculer, considérez au moins 125 watts par personne.

Déterminer la quantité de chaleur apportée par parois

Il est évident que les parois dégagent aussi de la chaleur. Quand on parle des parois, il s’agit des différentes cloisons qui séparent l’intérieur de l’extérieur. Il est notamment question du mur, du plafond, du sol, etc.

Tous ces différents éléments dégagent la chaleur. En plus, la chaleur dégagée est en fonction du genre de paroi présent, de la manière dont il est conçu et de la qualité des matériaux qui ont servi à sa fabrication.

Notez aussi qu’il faut tenir compte de l’étendue de température entre l’espace interne et externe. La somme de tout cela constitue l’apport par parois. Par ailleurs, d’autres types d’apports surviennent dans la détermination. Il s’agit de l’électricité, des outils de transformations, etc.

Dimensionner l’installation

Tous les calculs effectués ci-dessus vous permettent d’avoir une idée précise sur la dimension de votre installation. Vous pouvez ainsi limiter votre installation à dimension nécessaire. Il est plus facile de dimensionner le climatiseur, car le concepteur a déjà réalisé la grande partie du travail. Vous n’avez qu’à choisir en fonction du calcul effectué d’avance. N’oubliez pas que vous avez procédé à toutes ces déterminations dans le but de réaliser une bonne installation.

ARTICLES LIÉS