Accueil Santé Quand peut-on prescrire une radiothérapie dans le traitement du cancer du sein ?

Quand peut-on prescrire une radiothérapie dans le traitement du cancer du sein ?

L’équipe pluridisciplinaire mise en place dans le cadre du suivi d’un cancer décide du bien fondé de tel ou tel traitement. Dans la mesure où 50% des cancers peuvent être pris en charge par la radiothérapie, elle reste souvent une option envisagée, et l’oncologue radiothérapeute en relation avec l’équipe pluridisciplinaire, mais également en fonction du type de cancer, de son stade, de son agressivité ainsi que l’état de santé général du patient et ses volontés thérapeutique décide si oui ou non la radiothérapie peut être envisagée. Le point important est de toujours mettre en balance le bénéfice d’un traitement et les risques qu’il fait encourir au patient, pour en savoir plus, lisez cet article.

Quand prescrire une radiothérapie pour le traitement du cancer du sein ?

La radiothérapie est un traitement qui utilise des rayons à haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. L’objectif est d’empêcher le cancer de se développer et de se propager, et de réduire le risque de décès. Le radio-oncologue déterminera avec vous si la radiothérapie est une option pour votre cancer. Cela dépendra du type de cancer dont vous êtes atteint, de son stade, de sa localisation, de votre état de santé général et de vos souhaits thérapeutiques. Le radio-oncologue discutera des risques et des avantages du traitement. Vous devez avoir le sentiment d’avoir eu l’occasion de poser des questions et de comprendre le traitement avant de prendre la décision de le suivre ou non. Vous pourrez également poser vos questions concernant les éventuels effets d’une radiothérapie mammaire.

A découvrir également : Quelles sont les différentes fleurs de CBD ?

Comment fonctionne la radiothérapie dans le traitement du cancer du sein ?

Le type de radiothérapie le plus souvent prescrit pour le cancer du sein est le rayonnement externe, qui est administré depuis l’extérieur du corps. Le radio-oncologue organisera une série de visites à l’hôpital, où la patiente sera placée sous une machine spéciale qui dirige des rayonnements électromagnétiques vers la zone affectée. Le rayonnement est envoyé à travers le tissu mammaire vers les cellules cancéreuses, où il les endommage et ralentit leur capacité à se développer, à envahir et à se propager. Le reste du sein est protégé par un écran spécial que la patiente porte pendant les séances. En général, les radiations sont administrées par séances, plusieurs fois par semaine, sur une période de deux à six semaines, en fonction de la situation du cancer. Cela peut entraîner des effets secondaires plus ou moins impactant pour la patiente, par rapport aux autres traitements du cancer du sein.

Les limites de la radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

La radiothérapie permet de détruire les cellules cancéreuses, mais sur son passage, elle peut aussi atteindre des cellules saines. Le sein est heureusement plus facile à traiter par radiothérapie qu’un organe interne, ou encore un organe vital. Outre cet inconvénient, La mort des cellules cancéreuses peut prendre du temps, et il est aujourd’hui démontré que les séances de radiothérapie entrainent une fatigue accrue des patients, ainsi qu’une apathie, une perte d’appétit, et très souvent également des problèmes cutanés, brûlures et démangeaisons. La radiothérapie peut être néoadjuvante, c’est-à-dire qu’elle précède le traitement principal, qui est souvent dans le cas d’un cancer du sein, un acte de chirurgie. Dans ce cas, les séances ont pour unique but d’empêcher la prolifération des cellules, ainsi que de diminuer la taille de la tumeur, ce qui permet une chirurgie plus précise et ce qui diminue les risque de récidive. Les effets secondaires d’une radiothérapie néoadjuvante seront moins impactant.

A lire en complément : Où trouver du CBD à Nice ?

Les avantages de la radiothérapie après une opération

La radiothérapie peut être prescrite avant ou après la chirurgie. Si vous subissez une intervention chirurgicale pour retirer la tumeur, le radio-oncologue peut vous recommander de suivre une radiothérapie par la suite. On parle alors de radiothérapie adjuvante. Elle permet d’empêcher la réapparition du cancer. Si l’intervention chirurgicale n’a pas permis de retirer la totalité des cellules cancéreuses, la radiothérapie adjuvante, va permettre de se débarrasser des dernière cellules cancéreuses. Cela permet de s’assurer que toutes les cellules cancéreuses seront détruites. La radiothérapie adjuvante limite ainsi les risques de récidive.

Parce qu’elle cible directement les cellules cancéreuses, et parce que le sein est facile d’accès par les rayons et n’est pas un organe vital, la radiothérapie est souvent pratiquée avant ou après l’acte de chirurgie dans le cadre d’une prise en charge du cancer du sein. La décision de prescrire une radiothérapie est multidisciplinaire et dépendra du type de cancer, de son stade, de son agressivité, ainsi que de l’état de santé général du patient et de ses souhaits thérapeutiques. Qu’elle soit réalisée avant ou après la chirurgie, la radiothérapie contribuera, comme c’est le cas pour tous les cancers, à prévenir sa récidive.

ARTICLES LIÉS