Accueil Entreprise Les 5 points clés pour décrocher un premier travail de rêve

Les 5 points clés pour décrocher un premier travail de rêve

Il n’est pas aisé pour un jeune diplômé de trouver le travail de ses rêves du premier coup. Pour mettre le plus de chances de son côté, le jeune diplômé doit appliquer quelques méthodes et astuces.  En suivant un cursus normal, le jeune chercheur de travail doit tout d’abord passer par les stages. Ensuite, il doit suivre les indications développées ci-dessous.

Envoyer le bon CV aux bonnes adresses

Lire également : Quelle est l’importance des goodies 

Il est primordial de rédiger un CV qui puisse mettre en valeur « le peu » de compétences et les connaissances acquises. Il est très important de savoir mettre la lumière sur les caractéristiques qui sont réellement susceptibles d’intéresser les entreprises. Souvent, les annonces précisent que l’entreprise recrute les débutants si « conditions ». Les atouts que vous avez et qui sont en correspondance avec ces conditions sont à mettre en avant dans le CV.

Bien que le jeune diplômé n’ait pas plusieurs années d’expérience, il y a un certain nombre d’informations pouvant être utilisées. Pourtant, il faut savoir faire le tri des informations à mettre dans le CV d’un jeune diplômé. Il est également très important de bien choisir à qui adresser son CV s’il ne s’agit pas d’une candidature en réponse à une annonce en particulier. Par ailleurs, la candidature spontanée est souvent encouragée pour les jeunes diplômés.

A découvrir également : Comment mieux recruter vos salariés et surtout les fidéliser ?

Comprendre comment fonctionnent les CVthèques

Actuellement, tout le monde gagne à mixer les moyens de recherche d’emploi. On a internet et tous ses sites web de recherche d’emploi. Pourtant, il ne faut pas oublier que les journaux locaux, régionaux et nationaux existent encore. Par ailleurs, ces journaux diffusent souvent des versions électroniques. En dehors des journaux, vous avez désormais les différents Jobboards incontournables du moment.

Les recruteurs et les entreprises fouillent la CVthèque de ces jobboards à la recherche du profil idéal. Le profil idéal est celui qui correspond à leurs critères de recherche bien sûr. Mais c’est également celui qui est extrait par le logarithme du site. Pour être sélectionné parmi des milliers de CV, le vôtre doit être correctement référencé. Voici un modèle de CV pour un technico-commercial qui ne risque pas de passer entre les mailles de ce type de robot.

Diversifier les domaines de recherche

La plupart des cursus universitaires forment actuellement des diplômés qui ont des connaissances dans plusieurs domaines. Si vous ne trouvez pas de travail dans votre domaine de prédilection, vous avez tout à y gagner à tenter votre chance ailleurs. Tout du moins, cela fera une expérience de plus à mettre dans votre CV dans le futur.

Par ailleurs, le temps de trouver un travail rémunéré, faire du bénévolat augmente votre chance d’être recruté plus facilement plus tard. Dans le cadre de sa recherche d’emploi, le jeune diplômé doit savoir mettre en avant l’étendue des domaines couverts par ses études. Un technico-commercial est par exemple doué en vente, habile avec les outils informatiques, à l’aise avec les analyses, etc.

Augmenter ses chances avec le réseautage

Avoir un réseau social professionnel vous permet de trouver du travail plus facilement, et des meilleurs en plus. Néanmoins, pour un jeune diplômé, un tel réseau n’est pas encore constitué. Tout en profitant du peu de réseau que vous avez, il convient de l’élargir au fur et à mesure. Rien que le fait de parler de votre projet professionnel à votre entourage aura un retentissement important sur votre avenir professionnel.

Les étudiants du même lycée, les étudiants de votre faculté, les membres d’une communauté axée sur le travail…sont autant de chaînons pour votre réseau. Même si personne ne trouve rien pour vous dans l’immédiat, c’est sûr que dans le futur, ce sera le cas. C’est votre meilleure chance de décrocher des postes convoités dont la vacance n’est pas toujours annoncée sur les sites d’emploi.

Accepter les emplois ingrats ou à court terme

Une des erreurs de débutants les plus courantes est celle de refuser tout contrat CDD et intérim. Bien que ce type de contrat connote une certaine précarité, c’est toujours mieux que le chômage et l’oisiveté.

Les activités de ces entreprises doivent forcément avoir des liens de près ou de loin avec votre domaine de prédilection. Les quelques mois que vous y aurez passés constitueront des atouts de poids dans votre CV.

ARTICLES LIÉS