Accueil Santé Comment circulent les métastases dans l’organisme ?

Comment circulent les métastases dans l’organisme ?

Comment circulent les métastases dans l'organisme

Les métastases sont des cellules qui se sont détachées d’un foyer primaire de cancer, où la tumeur est née, et qui ont migré vers d’autres parties ou organes de l’organisme. Cette dissémination marque une étape cruciale dans l’évolution de la maladie, passant d’un stade localisé à une forme généralisée et plus complexe à traiter.

Le processus métastatique est responsable de la majorité des décès liés au cancer. Lorsque les cellules cancéreuses se répandent dans l’organisme, elles peuvent coloniser de nouveaux sites et former des tumeurs secondaires. Ces lésions métastatiques peuvent perturber le fonctionnement normal des organes touchés, entraînant des complications graves et compromettant les chances de guérison.

A lire aussi : Faire appel à un naturopathe à Paris

Comprendre les mécanismes sous-jacents à la formation et à la propagation des métastases est crucial pour développer des stratégies thérapeutiques plus efficaces visant à enrayer leur progression.

Symptômes des métastases

Les symptômes des métastases peuvent varier considérablement en fonction de l’emplacement et de l’étendue des tumeurs secondaires. Cependant, certains signes généraux peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, une fatigue persistante et une diminution de l’appétit.

A lire également : Les bienfaits de la méditation sur la santé mentale et physique

Douleurs et inconforts variables selon les organes affectés

Les métastases peuvent causer des douleurs et des inconforts spécifiques en fonction des organes touchés. Par exemple :

  • Métastases osseuses : Les symptômes pour un cancer des os se définissent en particulier par des douleurs osseuses et un risque accru de fractures
  • Métastases hépatiques : jaunisse, gonflement de l’abdomen
  • Métastases pulmonaires : essoufflement, toux persistante
  • Métastases cérébrales : maux de tête, troubles de la vision, convulsions

Ces symptômes peuvent être aggravés par la progression des métastases et l’envahissement de nouveaux organes.

Formation des métastases

Développement initial

Quel que soit l’organe atteint, sans traitement, tous les cancers évoluent d’un stade primaire (appelé stade I ou 0) jusqu’au dernier stade (le stade IV, dit métastatique). Le processus de métastases commence dans la tumeur primaire. Certaines cellules cancéreuses matures (métastatiques) acquièrent des mutations génétiques et des caractéristiques particulières qui leur permettent de se détacher de la masse tumorale initiale. Ces changements confèrent aux cellules une plus grande mobilité et une capacité accrue à survivre dans des environnements hostiles.

Invasion locale

Une fois détachées, les cellules cancéreuses commencent à envahir les tissus environnants. Elles sécrètent des enzymes qui dégradent la matrice extracellulaire, facilitant ainsi leur migration à travers les barrières tissulaires. Cette invasion locale est une étape cruciale avant la dissémination des métastases dans l’organisme.

Propagation des métastases

Dissémination par le système sanguin

L’une des principales voies de propagation des métastases est le système circulatoire sanguin. Les cellules cancéreuses pénètrent dans les vaisseaux sanguins, un processus appelé intravasation. Elles sont alors transportées par le flux sanguin et peuvent se loger dans les capillaires de différents organes, où elles peuvent potentiellement former de nouvelles tumeurs.

Dissémination par le système lymphatique

Le système lymphatique constitue une autre voie de dissémination des métastases. Les cellules cancéreuses peuvent envahir les vaisseaux lymphatiques et se propager aux ganglions lymphatiques voisins. Depuis ces sites, elles peuvent continuer leur propagation via le réseau lymphatique et atteindre d’autres organes ou rejoindre la circulation sanguine et atteindre d’autres régions de l’organisme.

Colonisation des nouveaux sites

Adhésion et invasion

Une fois arrivées dans un nouvel organe, les cellules cancéreuses doivent adhérer aux parois des vaisseaux sanguins ou lymphatiques pour pouvoir en sortir, un processus appelé extravasation. Elles utilisent ensuite des enzymes pour dégrader les tissus environnants et envahir le nouvel organe.

Microenvironnement favorable

Pour former une tumeur métastatique, les cellules cancéreuses doivent trouver un microenvironnement favorable à leur croissance et à leur survie. Cet environnement doit fournir les nutriments, l’oxygène et les facteurs de croissance nécessaires à leur développement. Les cellules cancéreuses peuvent également modifier le microenvironnement pour le rendre plus propice à leur prolifération.

Conclusion

Le processus métastatique est un phénomène complexe impliquant de multiples étapes, de la formation initiale des cellules cancéreuses invasives à la colonisation de nouveaux sites dans l’organisme. Comprendre les mécanismes sous-jacents à cette propagation est crucial pour développer des stratégies thérapeutiques plus efficaces et améliorer les chances de survie des patients atteints de cancer.

ARTICLES LIÉS