Accueil Finance Comment calculer la commission d’un agent commercial ?

Comment calculer la commission d’un agent commercial ?

De nos jours, la profession d’agent commercial constitue une issue pour les petites et moyennes entreprises (PME), souhaitant conquérir de nouveaux marchés. Ainsi, l’agent commercial a pour mission de prospecter un marché et de négocier des contrats de vente au nom et pour le compte d’une entreprise.

Autrement dit, il se charge de trouver des clients à l’entreprise en question. Étant indépendant, ce dernier ne perçoit pas un salaire, mais une rémunération. Encore appelée commission, la rémunération de l’agent commercial varie en fonction des affaires conclues. Découvrez ici quelques idées pour calculer la commission d’un agent commercial.

A lire en complément : Quelle banque acceptent les crypto monnaies ?

Déterminer la base de la commission

Le calcul de la commission d’un agent commercial commencé d’abord par la détermination d’une assiette de calcul. En temps normal, le paiement de la rémunération est basé sur le prix d’achat des biens et services vendus. Toutefois, certaines entreprises emploient différentes assiettes de commissions, à savoir le bénéfice net du produit ou le prix de revient du produit. Dans ce cas, vous devez faire beaucoup attention puisqu’il peut y avoir certains produits ou services exclus du plan de commission.

Une fois la base fixée, vous devez déterminer le taux de commission payé par l’entreprise. Ce taux varie d’une entreprise à une autre. Il peut être de 5 % du chiffre d’affaires de tous les biens vendus. Il peut aussi être par exemple de 6 % sur un produit difficile à vendre rapidement et de 4 % sur un produit facile à écouler. Dans certains plans, le taux de commission peut changer après la vente d’une certaine quantité du produit.

A lire en complément : Quel robot de trading crypto choisir ?

Par exemple, dans un système de commission à taux progressif, le taux peut monter et atteindre 7 % pour un chiffre d’affaires de 50000 euros.

Calculer la commission

Après avoir déterminé la base de votre commission et fixé le taux, il faut à présent passer au calcul. Ainsi, cette étape débute par la détermination de la période de la commission. En effet, les commissions sont souvent payées de façon mensuelle ou chaque deux semaines. Si vous êtes rémunéré chaque deux semaines, votre période de commission serait par exemple du 1er janvier au 15 janvier.

Autrement dit, vous êtes payés uniquement pour les ventes effectuées du 1er au 15 janvier. Après avoir déterminé la période, il faut calculer la base totale de votre commission au cours de cette période. En guise d’illustration, si vous êtes rémunéré sur la base du chiffre d’affaires des produits vendus et que vous vendez 30000 euros du 1er au 25 janvier, la base totale de votre commission sera de 30000 euros.

Lorsque vous bénéficiez de différents taux de commission pour différents produits, vous devez calculer la base de commission totale pour chaque produit. Pour trouver le montant de votre commission, il faut multiplier le taux de commission par la base de votre commission au cours de la période déterminée précédemment. Ainsi, si vous avez réalisé des ventes de 30000 euros par exemple du 1er au 15 janvier et votre taux de commissions est de 5 %, votre commission sera alors de 1500 euros.

Il est aussi important de tenir compte des commissions divisées. Il s’agit en effet des commissions qui doivent être partagées entre deux ou plusieurs agents impliqués dans la vente. Outre la commission, peuvent s’ajouter d’autres primes ou bonifications. Lorsque vous avez l’assurance que vos commissions sont les plus élevées de l’équipe, vous pouvez autant que possible calculer la valeur de votre bonification en fonction des performances.

Les affaires pour lesquelles on calcule la commission de l’agent commercial

L’agent commercial bénéficie d’une commission pour toute affaire conclue soit par son intervention directe, soit par celle d’un de ses clients. Il peut s’agir d’un client qui repasse la commande ou d’un client établi dans sa zone ou son secteur d’exclusivité.

L’agent a également droit à des commissions dans le cadre de toute commande passée avant la cessation du contrat d’agence. Il y bénéficie aussi pour les affaires conclues dans les six mois de la rupture de contrat si l’affaire est principalement due à l’activité déployée par l’agent au cours du contrat d’agence.

ARTICLES LIÉS