Accueil Santé Bursite : symptômes, traitements et ostéopathie

Bursite : symptômes, traitements et ostéopathie

L’hygroma se manifeste par un gonflement et une petite inflammation de la bourse. Cette dernière est semblable à un sac, qui se trouve sous la peau, rempli de fluide. Elle se situe plus exactement entre les tendons et l’os et se comporte comme un coussinet. Elle facilite le maintien et la jonction entre les os et les tendons. Une bursite peut se développer au niveau de différentes parties du corps (genoux, épaules, hanches, coudes, tendon d’Achille, pieds, chevilles, etc.). Cet article vous dit tout ce que vous devez absolument savoir sur l’hygroma.

Les causes de la bursite

Une bursite se développe lorsqu’une inflammation se produit. Cette inflammation est dans la majorité des cas, causée par une intervention chirurgicale ou par des mouvements répétés impliquant le membre impacté. Le risque de développement d’une bursite augmente considérablement pour les individus qui pratiquent une activité physique nécessitant un nombre conséquent de mouvements répétitifs. La plupart des personnes qui développent un hygroma du genou passent beaucoup de temps en position “à genoux”. Une infection peut également être une des causes de la bursite. Mais cela ne se produit que très rarement.

A lire en complément : Ma cigarette électronique chauffe … que faire ?

Les symptômes de la bursite

Les personnes qui ont développé une bursite ont toutes affirmé avoir ressenti une douleur ainsi qu’une raideur au niveau de la zone affectée. Les symptômes peuvent être beaucoup plus sévères. Tout dépend du niveau de l’inflammation. Des gonflements peuvent également se produire dans certains cas. La douleur est beaucoup plus forte lorsqu’on effectue des mouvements ou qu’on exerce une pression sur la zone impactée. Une bursite septique peut également causer d’autres symptômes comme des lésions cutanées, un état fébrile, une infection qui s’approfondit au niveau de la peau, etc.

Diagnostiquer, prévenir et traiter la bursite

La bursite est assez facile à diagnostiquer. Rien qu’en jetant un coup d’œil à la partie affectée, on peut savoir si quelqu’un à développer ou non un hygroma du coude. Pour confirmer le diagnostic, il peut être nécessaire d’analyser un échantillon du fluide qui circule au niveau de la bourse affectée.

A lire aussi : Ma cigarette électronique chauffe … que faire ?

Les médecins ont également recours à cette technique pour rechercher l’éventuelle cause infectieuse. Pour une meilleure prise en charge de la pathologie des examens complémentaires sont conseillés (imagerie par résonance magnétique, analyse sanguine, etc.). Le traitement d’une bursite n’est pas très compliqué. Mettre de la glace sur la zone affectée aide à dégonfler la zone concernée, de réduire le niveau de l’inflammation et d’atténuer la douleur.

La bursite est assez facile à diagnostiquer. Rien qu’en jetant un coup d’œil à la partie affectée, on peut savoir si quelqu’un a développer ou non un hygroma. Pour confirmer le diagnostic, il peut être nécessaire d’analyser un échantillon du fluide qui circule au niveau de la bourse affectée. Les médecins ont également recours à cette technique pour rechercher l’éventuelle cause infectieuse. Pour une meilleure prise en charge de la pathologie des examens complémentaires sont conseillés (imagerie par résonance magnétique, analyse sanguine, etc.). Le traitement d’une bursite n’est pas très compliqué. Mettre de la glace sur la zone affectée aide à dégonfler la zone concernée, de réduire le niveau de l’inflammation et d’atténuer la douleur.

ARTICLES LIÉS

Show Buttons
Hide Buttons