Accueil Actualité Qui peut prendre du CBD ?

Qui peut prendre du CBD ?

FLASH DE NOUVELLES — Deux véhicules revenant d’Espagne sur Go Fast sur l’A7 ont été interceptés à la sortie de Valence, dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 novembre 2021. Dans le chariot de transport, qui a forcé le barrage, les douaniers ont découvert 143,5 kilos de résine de cannabis. Les deux chauffeurs arrêtés, originaires de la zone métropolitaine de Grenoble, ont été inculpés le vendredi 19 novembre, puis placés en détention provisoire.

Les agents de la Direction des opérations douanières de Lyon ont mis en place un dispositif important au départ de Valence, dans la soirée du mardi 16 au mercredi 17 novembre 2021. Objectif : intercepter deux véhicules circulant rapidement sur l’autoroute A7, en provenance d’Espagne, rapporte le parquet de Grenoble.

A lire en complément : Quelle est la meilleure marque de drone ?

Illustration d’une plante de cannabis. © DR

La voiture par laquelle le travailleur a été arrêté première fois au péage de Chatuzange-le-Goubet (Drôme), à l’entrée de l’A49, en direction de Valence-Grenoble. Son chauffeur, âgé de 19 ans et connu de la police, a été immédiatement arrêté.

A découvrir également : Comment se faire de l'autohypnose ?

Le véhicule de transport a forcé le barrage et a été congédié par des fonctionnaires des douanes

En revanche, le conducteur du véhicule de transport a refusé d’obtempérer. Cherchant à forcer le barrage installé à la sortie de Valence, il a été abattu à plusieurs reprises par des douaniers, avant de prendre la fuite.

La voiture a été retrouvée peu après, non loin de là, abandonnée et vide d’occupants. Mais à l’intérieur, les douanes ont découvert « 143,5 kilos de résine de cannabis, emballés sous la forme de quatre valises marocaines », explique Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.

Un deuxième suspect arrêté près d’un véhicule de transport abandonné

Les recherches menées immédiatement après cela, il a conduit à l’arrestation du conducteur du véhicule, un homme de 29 ans, également connu de la police. Et lors des perquisitions ultérieures menées au domicile du premier suspect arrêté, les enquêteurs ont pu obtenir la somme de 5 000 euros en espèces.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Grenoble. © Joël Kermabon — Place Gre’net

Les deux personnes interrogées sont domiciliées dans la grande région grenobloise, « les procureurs de Valence et de Grenoble, selon les services de police judiciaire (SPJ) de Valence, d’abord saisis, et Grenoble, ont convenu que l’enquête devait être poursuivie par le parquet de Grenoble et le SPJ », précise le procureur.

Déposé devant un juge d’instruction, à la fin de leur garde à vue, le vendredi 19 novembre 2021, les deux hommes ont été accusés de trafic de drogue et placés détention avant jugement.

ARTICLES LIÉS