Accueil Actualité Comment se servir de la protection juridique ?

Comment se servir de la protection juridique ?

Quelles sont les différences entre la protection juridique et la défense et les recours ? Lequel couvre le mieux ?

Définition de la protection juridique

Voici tous les services disponibles pour vous permettre de :

A voir aussi : Quel est le rôle d'un superviseur HSE ?

  • pour faire respecter leurs droits
  • dans la demande, ainsi que dans la défense
  • ,

  • l’accès à la justice plus facilement si la défense de leurs intérêts l’exige.

Le contrat d’assurance de protection juridique est défini comme une opération consistant à « assumer les frais de procédure ou fournir des services découlant de la couverture d’assurance, en cas de litige ou de litige entre l’assuré et un tiers, notamment en vue de défendre ou de représenter l’assuré dans demande dans le cadre d’une procédure civile, pénale, administrative ou autre, ou contre une réclamation contre lui ou pour obtenir réparation à l’amiable pour le dommage subi » (art. L. 127-1) du code des assurances).

A lire également : Est-ce que le CBD fait dormir ?

Les différents types de contrats

1 — Protection juridique générale :

Ce type de contrat couvre les risques qui relèvent de la loi :

  • contractuel,
  • consommateur, administratif,
  • criminel,
  • immobilier,
  • numérique

2 — Protection juridique segmentée :

Il ne couvre qu’un ou plusieurs domaines d’intervention : protection juridique de la voiture, protection juridique de la consommation, logement, santé, famille, droit du travail, etc.

Objet

Il vous permet de représenter et de défendre un assuré pour son assurance dans le cadre d’une procédure judiciaire qui s’oppose à lui devant un tiers.

L’assurance défend et représente l’assuré. Par conséquent, vous pouvez vous informer et intervenir pour trouver un règlement amiable dans un litige entre vous et un tiers.

Exemple

Si vous avez un conflit avec un voisin ou avec un entrepreneur qui vous a vendu un service.

Vous pouvez également agir en votre nom devant les tribunaux, notamment dans 2 types de situations :

  • Si vous demandez une indemnisation auprès d’un tiers pour les dommages que vous pensez avoir subis.
  • Si vous devez vous défendre, parce qu’un tiers estime que vous avez subi des dommages dont vous êtes responsable.

L’assurance de protection juridique traite généralement de :

Honoraires d’avocat, frais d’expertise, frais de procédure.

Le preneur d’assurance peut librement choisir son avocat sans obligation de choisir celui qui propose son assurance.

Il vous donne accès à des conseils juridiques et à des informations d’avocats spécialisés.

Ces informations permettent aux personnes assurées d’être informées des textes applicables à la situation et des arguments qu’ils peuvent faire valoir en ce qui concerne leur défense.

Quel est le domaine d’intervention de la protection juridique ?

L’assurance de protection juridique peut être utile en cas de conflit avec le quartier, relations locaire-propriétaire, relations avec les employeurs, achats sur Internet. L’étendue de la couverture et les domaines d’intervention peuvent varier : administration fiscale, circulation, famille, loisirs, santé. Cela peut même affecter l’e-réputation (problèmes de diffamation en ligne).

Quelles sont les limites de la protection juridique ?

Le contrat peut comporter certaines limites :

Un seuil d’intervention, en dessous duquel l’assurance n’interviendra pas, un plafond de couverture, au-dessus duquel la charge retombera sur l’assuré, une limite sur les honoraires d’avocat, des limites territoriales d’intervention (par exemple la France métropolitaine), des délais d’attente.

L’assureur de protection juridique ne s’occupera jamais de :

Amendes et sommes de toute nature que l’assuré doit payer à l’opposant, tels que les frais (frais de justice encourus par le procès séparément les honoraires et les dépenses des avocats)

Définition de la garantie d’appel de la défense

Le « recours de défense » est une garantie d’assistance juridique (défense pénale) qui peut être déclenchée lorsque les conditions de mise en œuvre de la responsabilité civile, suite à une réclamation, ne sont pas clairement définies ou font l’objet d’un litige entre les deux parties. Il peut être acheté en tant qu’extension de couverture, mais la plupart des assureurs l’incluent automatiquement dans tous leurs contrats de responsabilité, qu’il s’agisse d’assurance automobile, habitation ou professionnelle.

Objet et domaine

La garantie de recours de la défense ne s’exerce que dans le cadre d’un fait garanti par un contrat d’assurance spécifique, par exemple une assurance automobile.

Dans ce contexte, il comprend la défense pénale du défendeur assuré et le recours contre le responsable.

2 stores :

Défense (responsable) : engage la compagnie d’assurance à défendre l’assuré qui fait l’objet d’une action en compensation monétaire pour les dommages causés à la réparation de tiers (victime) : elle permet d’exercer un recours contre la personne responsable des dommages subis par l’assuré.

Par exemple, en voiture

Pour se défendre, l’assurance auto du conducteur fournit d’abord une contribution financière pour couvrir partiellement ou totalement les frais juridiques. La couverture comprend généralement l’indemnisation des différents experts en accidents requis pour rédiger les rapports de conclusions, mais également les frais d’avocat si nécessaire, les frais d’essai, ainsi que toutes les dépenses diverses liées à la préparation du dossier de la défense. En plus de cette aide financière, l’assureur peut offrir plusieurs avantages utiles, tels qu’un entretien avec un conseiller juridique ou la nomination d’un avocat. Toutefois, le l’assuré est toujours libre de choisir son propre avocat s’il le souhaite.

En cas d’attaque, l’assurance s’engage à reprendre les termes juridiques et pratiques d’un recours, qui sera initié d’abord à l’amiable puis, en cas de jugement, devant un tribunal civil. Dans la mesure où l’assureur a intérêt à agir, il peut représenter son assuré tout au long de la procédure et ainsi l’exempter de toute intervention personnelle. Les coûts couverts restent, en général, les mêmes que ceux de la défense.

Qu’est-ce qui compense la garantie de recours de la défense ?

La garantie de recours de défense indemnise l’assuré :

Les coûts couverts sont les suivants :

  • la constitution de son dossier ;
  • les frais d’expertise (pour l’évaluation des dommages) ;
  • en tant qu’avocat (devant un tribunal civil ou pénal) ;
  • procès (devant un tribunal civil ou pénal).

L’assureur ne s’occupera jamais de :

Amendes et sommes de toute nature que l’assuré serait tenu de payer à l’opposant, tels que les frais (frais de justice encourus par le procès séparés des honoraires et dépenses d’avocat)

Exemple Allianz, garantie de défense et recours dans le contrat d’assurance automobile :

Nous couvrons, dans la limite de 10 000€ TTC par réclamation :

les frais d’expert les coûts/honoraires des clans judiciaires pour faire valoir leurs droits (sauf si vous devez les rembourser à votre adversaire)

Si l’assistance d’un avocat est nécessaire, vous avez la liberté de choisir.

Nous couvrirons les frais et honoraires de votre avocat dans la limite des montants indiqués ci-dessous :

  • Protocole de transaction, médiation = 500€
  • Procédures amicales = 350€ TTC
  • Assistance selon instructions ou expertise = 350€ TTC
  • Comités administratif=350 € TTC
  • Juge référé et exécuteur testamentaire = 500€ TTC
  • Juge de proximité = 500€ TVA incluse

Coûts couverts par les différents tribunaux :

  • police = 350 à 500€ TTC
  • correctional=700 à 800€ TTC
  • exemple = 700€ taxes incluses
  • TGI, tribunal de commerce, tribunal administratif, affaires de sécurité sociale = 1000€ TTC

Dépenses couvertes dans les différentes catégories :

  • street=1000 € TTC
  • Aide = 1500€ TTC
  • de cassation = 1700€ TTC

Les coûts et frais d’expertise judiciaire sont couverts jusqu’à concurrence de 3 050€, TVA comprise par litige.

Comparaison de la protection juridique et de la garantie des recours de défense

Quoi ? est-ce que vous avez en commun ?

Ces deux garanties vous protègent contre les litiges impliquant une atteinte à votre personne ou à vos biens ou liés à une détérioration de votre responsabilité.

Dans le premier cas, vous êtes couvert par un litige qui entraîne des dommages corporels ou matériels à vous ou à vos biens. (ressource)

Dans le second cas, vous serez responsable des dommages causés à un tiers. (défense)

Quelles sont les différences entre le PJ et l’appel de la défense ?

La protection juridique fournit une couverture plus complète :

Les services proposés sont supérieurs aux services d’appel de la défense : par exemple, une réponse à une question de protection juridique par téléphone (appels illimités), une validation de contrats par un avocat, etc.

  • Plafonds plus élevés.
  • Champ d’action plus restreint avec garantie, défense et recours

Merci d’avoir lu ce , n’oubliez pas que vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires d’évaluation en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Recevez des questionnaires Pour être averti lorsque de nouveaux articles sont publiés, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail ci-dessous.

ARTICLES LIÉS